Justice

Pas de liberté pour Eshan Murtuza, mais possiblement d’autres plaintes

Vendredi 9 Novembre 2018

Eshan Murtuza a comparu devant le tribunal de Moka ce vendredi sous une accusation provisoire d’escroquerie.

Le journaliste de la MBC, âge de 59 ans, n’a pas obtenu de liberté conditionnelle.

Le magistrat a pris cette décision après avoir écouté les objections de la police. La Cour estime qu’il y a un réel risque que le suspect quitte le pays ou qu’il interfère avec les témoins.

De plus, le représentant de la police a indiqué qu’Eshan Murtuza, qui fait l’objet de deux plaintes actuellement, était recherché par plusieurs départements de la CID : Curepipe, Vacoas et Pamplemousses.

Ce qui fait que d’autres personnes pourraient déposer plainte contre lui, pour escroquerie toujours. Il devra se présenter à nouveau en cour de Moka le 16 novembre.

Rédigé par E. Moris le Vendredi 9 Novembre 2018


1.Posté par Inconito le 09/11/2018 20:09 (depuis mobile)
Tomorrow i will make my complaint.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.