Menu


Société

Pas d’alcool, pas de caméras mais beaucoup de policiers


Rédigé par E. Moris le Mercredi 6 Novembre 2019



Comme à chaque scrutin, la vente de boissons alcoolisées est interdite pendant trois jours : la veille du scrutin, le jour du vote et le jour du dépouillement. C’est la loi.

Mais si elle est respectée dans les grandes surfaces, les petits commerçants, eux, n’en ont cure. Ils ne vont pas laisser une petite loi datant de l’époque coloniale affecter leurs chiffres d’affaires 

En même temps, il faut savoir que toute caméra est interdite dans les salles de vote. C’est ce qu’a déclaré le commissaire électoral à plusieurs médias. Donc, s’il n’y aura aucune caméra pour voir qui se rend au bureau de vote, il faut savoir que l’électeur aussi n’a pas le droit de prendre une photo de son bulletin de vote. Interdit aussi de prendre des selfies dans la salle de vote. 

En revanche, il y a beaucoup de policiers dans la place. C’est ce qu’a affirmé le responsable du Police Press Office. Environ 12 000 policiers ont été déployés pour le scrutin. En fait, la force policière a été mobilisée dans son ensemble.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.