Menu

Politique

Parlement : Shakeel Mohamed continue de s'excuser, Bérenger et Bhagwan refusent


Rédigé par E. Moris le Samedi 2 Avril 2022



Deux écoles s'affrontent. La jeune garde qui s'excuse platement et inconditionnellement pour se rendre au Parlement, jusqu'à refuser son salaire si il n'est réintégré et puis, les vétérans, qui campent sur leur position.

Shakeel Mohamed avait envoyé un courriel d’excuses au Speaker de l’Assemblée nationale lundi. Cela, pour que sa suspension soit levée et qu’il puisse récupérer son siège.

Mais le courriel en question n’a pas été accepté. Il ne serait pas conforme aux procédures selon le Deputy Speaker, Zahid Nazurally. Shakeel Mohamed a ainsi, après l’ajournement des travaux parlementaires mardi, envoyé une nouvelle lettre d’excuses "inconditionnelles" selon la formule exigée.
 
Pour l'heure, le député de la circonscription No. 3 dit attendre le bon vouloir de la majorité qui décidera s'il peut ou pas jouer son rôle de député. Il se demande par ailleurs «Pourquoi me paie-t-on si je ne vais pas au Parlement ? Si on refuse mes excuses, qu’on ne me paie plus ! ». Rappelons que la suspension de Shakeel Mohamed fait suite à une motion votée par la majorité et Steven Obeegadoo. Paul Bérenger et Rajesh Bhagwan, également suspendus, ne comptent pas présenter d’excuses.

Samedi 2 Avril 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.