Menu



Politique

Parlement : Bassesse, coups bas et insultes de Pravind Jugnauth avec la complicité du Speaker


Rédigé par E. Moris le Mardi 25 Mai 2021



Lors de la séance de ce mardi à la suite du Local Government Amendment Bill, les députés travaillistes, Shakeel Mohamed et Patrick Assirvaden ont été expulsés. 

Les provocations à l'encontre des membres de l'opposition ont été nombreuses de la part du Premier ministre, sans que le Speaker ne pipe mot. Un discours écrit par des conseillés et lu par Pravind Jugnauth, qui s'autorise une bassesse sans égale en l'absence du leader du MMM, Paul Bérenger et du chef de file du Ptr, Arvin Boolell, suspendus du Parlement.

"La démocratie est plus que vivante jamais avec le gouvernement" selon Pravind Jugnauth

Pravind Jugnauth durant de longues minutes n'a cessé de provoquer le leader de l'opposition Xavier-Luc Duval évoquant le décès d'Azor Adélaïde puis s'en prenant à l'alliance de ce dernier avec Paul Bérenger. Continuant sur sa lancée, Pravind Jugnauth a formulé des critiques à l'encontre d'Arvin Boolell.

C'est un Shakeel Mohamed indigné qui a eu droit à un "You want to go out?", de la part de Sooroojdev Phokeer, qui a répondu "Non" . Mais c'est sans compter le talent de Phooker qui a expulsé pour le prix d'un, Patrick Assirvaden et Shakeel Mohamed.

A lire également : Le Temple de la démocratie souillé par le Speaker Sooroojdev Phookeer

Mardi 25 Mai 2021


1.Posté par kersauson de (p) le 26/05/2021 15:39
incroyable qu un non elu fasse la loi ..
en angleterre il est respectueux !!!!!!!
ici ce porc est un pitbull bavant , les crocs déor !!

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.