Société

Parking au Champs de Mars en cours et déjà les voix de protestation s'élèvent

Vendredi 21 Septembre 2018

Osman Mahomed a déposé le mercredi 19 septembre, à l’Assemblée nationale, une lettre de protestation à laquelle il a joint la pétition. Pas moins de 1 600 personnes habitant le voisinage contestent ce projet de la municipalité de Port-Louis, qui s’étendra sur 36 000 mètres carrés.


Parking au Champs de Mars en cours et déjà les voix de protestation s'élèvent
Les pouvoirs publics ont alloué plus de Rs 24 millions à un promoteur du privé pour la construction d'un parking à étages. Le chantier est sous la responsabilité de la Road Development Authority.

Selon le député de la circonscription numéro deux (Port-Louis Sud/Centre), Osman Mohamed, ce projet de parking mis à la disposition du public, va défigurer la beauté de l’endroit et occasionner de la pollution.
« Je suis surpris que le contrat de ce projet a été alloué alors que les avis des habitants de la région divergent à ce sujet. Je demande l’arrêt du projet »

Il s’interroge à juste titre de l’utilité de ce projet qui sera doté, à terme, de quelque 1 000 places. Alors que le gouvernement veut encourager les voyageurs à prendre le métro.

L'idée du gouvernement c'est que lorsque les automobilistes iront au Champ de Mars, des navettes seront mises à leur disposition pour se rendre au cœur de la capitale.

La personne qui aura payé pour le service de stationnement au Champ de Mars disposera d’une carte lui donnant accès aux navettes qui sillonneront la capitale. Elle pourra sauter d’une navette à une autre sans rien payer.

Reste à voir pour croire ! On ose imaginer une superficie pareille couverte de bitume quand le tarmac sera chauffé !

Rédigé par E. Moris le Vendredi 21 Septembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.