Menu



Société

Pâques, le Ramadan, le Nouvel an tamoul, les Mauriciens vont devoir s’adapter cette année


Rédigé par E. Moris le Vendredi 10 Avril 2020

Pâques, le Ramadan, le Nouvel an tamoul, les Mauriciens vont devoir s’adapter ces prochains jours à une nouvelle manière de célébrer leur foi.



Dans les jours à venir, le confinement va être soumis à l’épreuve des fêtes religieuses, Pâques, le Nouvel an tamoul et le Ramadan.

Les prochains jours, d’ordinaire très festifs seront chamboulés par le confinement en vigueur afin de stopper la propagation de l'épidémie du coronavirus.

Le maître mot c'est de ne surtout pas baisser la garde surtout durant cette période de fêtes religieuses qui est un enjeu crucial de santé publique. Foi et raison sont indissociables.

A noter que la Mauritius Tamil Temples Federation (MTTF) a décidé de renvoyer la traditionnelle fête culturelle qu’elle organise tous les ans à l'occasion du nouvel an tamoul célébrée le 14 avril.
A cette occasion les dévots sont également priés d’assister et de prier chez eux.

Vendredi 10 Avril 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.