Menu


Société

Page "Mobilisation Nationale Wakashio" : Attention à la propagande gouvernementale !


Rédigé par E. Moris le Lundi 17 Août 2020

Une page créée lors de la catastrophe écologique fait polémique. Des photos "retouchées", une récupération flagrante et insultante du gouvernement concernant la mobilisation citoyenne et des méthodes digne d'un matraquage dans l'opinion publique.



"L'eau est claire, l'eau est bleu...lueur d'espoir..." nous dit les membres du gouvernement et leurs conseillers. 

Ne vous fiez pas aux apparences. L'eau autour du navire Wakashio n'est peut-être plus aussi noire qu'elle ne l'était il y a une semaine mais l'opacité engendrée par l'huile est encore une réalité. Selon les spécialistes et écologistes, nos lagons et plages sont souillés pour une dizaine d'années et le nettoyage prendra plus de dix mois.


 

La page la plus insultante d'entre toutes : "Mobilisation Nationale Wakashio"

 

Page "Mobilisation Nationale Wakashio" : Attention à la propagande gouvernementale !
Pour Adi Teelock : "Un site web qui montre (encore une fois) comment le gouvernement arrive à une tentative abusive de récupération avec utilisation éhontée de photos de fabrication de boudins par des citoyens. A lire ce site, on croirait que le Wakashio a échoué sur les récifs le 6 août et non le 25 juillet. Ils réécrivent l'histoire. Ils n'ont aucune idée de l'ampleur de l'impact écologique, social, humain, économique de la catastrophe Wakashio. Encore un peu on croirait lire une brochure touristique." 

 

Page "Mobilisation Nationale Wakashio" : Attention à la propagande gouvernementale !
Selon Nalini Burn, ce sont des spécialistes de l'intox récupérés du vivier de ceux et celles qui voulaient faire la politique autrement...




1.Posté par Karo le 17/08/2020 18:36
Il est grand de renvoyer ces macaques du gouvernement là d où ils sont venus pour piller la richesse de Maurice!
Pollueurs, voleurs, menteurs, corrompus

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.