Menu



Politique

Pagaille verbale autour d’une demande de déduction de Rs 10 du salaire de Ganoo


Rédigé par E. Moris le Mardi 22 Juin 2021



Séance insolite à l’Assemblée nationale à la reprise. Le Deputy Speaker a même du interrompre la séance après seulement deux minutes. C’est peu après 15 heures que le Deputy Speaker Zaid Nazurally est arrivé dans la Chambre pour la reprise des travaux. 

Et à peine l’exercice d’examen des dotations budgétaires du ministère du Transport routier et sur rails avait-il commencé que Rajesh Bhagwan a fait une remarque. Il a demandé que le salaire du ministre Alan Ganoo soit déduit de Rs 10. Cela, parce que le ministre Alan Ganoo a traité Paul Bérenger de « colon ».

Le député du MMM a demandé à présenter une motion sur le sujet. Le Deputy Speaker Naid Nazurally a refusé. Il y a eu des échanges et le Deputy Speaker a interrompu la séance. Il est sorti et est revenu quelques minutes plus tard. Et là, il a indiqué, en citant les règlements, qu’aucun membre ne peut proposer de réduction des dotations budgétaires. 

Rajesh Bhagwan a répliqué qu’il siège au Parlement depuis un moment et que cela s’est fait. Et là, le ministre Alan Ganoo, ancien Speaker, a dit à Zaid Nazurally que son ruling est parfait. « Il y a eu des précédents où des membres voulaient réduire le salaire d’un ministre ou d’un député. Cela n’a jamais été admis car les salaires des ministres sont fixés par la loi. La seule façon d’y toucher est d’amender la loi », a-t-il déclaré. Jusque-là, ça va. 

Néanmoins, Alan Ganoo n’en avait pas fini. Il a lancé : « Qui a utilisé le terme ‘bombe communale ambulante’ ? Qui a utilisé le terme ‘lake sat’ ? Qui a trouvé le terme ‘Pinocchio’ ?... » Il n’a pas eu le temps de terminer sa phrase. Le Deputy Speaker l’a interrompu… tout le brouhaha d’ailleurs. 

Patrick Assirvaden a alors fait ressortir qu’un ministre a eu le droit de commenter le ruling du Speaker. Il s’est demandé si cela allait être la norme. À quoi Zaid Nazurally a indiqué qu’il n’avait pas autorisé de commentaires mais qu’il voulait voir s’il y avait quelque chose à ajouter à ce qu’il avait dit. Et d’ajouter ainsi que les salaires des élus sont fixés par la loi.

Mardi 22 Juin 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.