Menu

Politique

Padayachy, le chef d'orchestre du Titanic


Rédigé par E. Moris le Jeudi 6 Octobre 2022



Il ferait jouer l'orchestre jusqu'à son dernier souffle... qu'importe que le navire soit au fond de l'eau. Renganaden Padayachy, c'est l'optimisme fait homme.

Envers et contre tous, il voit du positif partout. Même dans le royaume d'Hadès, il réussirait à trouver un côté positif. Dans celui de Pravind, Renga Padayachy voit la vie en rose. Lors du Public-Private Sector Joint Committee, lundi à Ébène, il a exprimé son optimisme concernant une forte reprise économique pour 2022. Il est vrai que l'économie dépend beaucoup de la confiance et qu'un ministre des Finances se doit de l'inspirer. Sauf que la confiance et Padayachy, c'est davantage « paroles, paroles, paroles » que les actes.  Pour Renganaden Padayachy, tous les indicateurs sont au vert. Il table sur une croissance inférieure à 7 % mais sur un Produit intérieur brut de Rs 544 milliards contre Rs 512 milliards en 2019. Néanmoins, le grand argentier reconnait que l’inflation va rester le défi principal.

Jeudi 6 Octobre 2022


1.Posté par Yaasin Sir Gaetan le 08/10/2022 21:25
Renganaden Padayachy, une erreur de la nature.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.