Menu

Politique

PNQ : Expulsions en cascade… parti-pris du Speaker et Duval empêcher de poser la moindre question supplémentaire


Rédigé par E. Moris le Mardi 5 Juillet 2022

Du jamais-vu au Parlement ce matin ! La tranche consacrée à la Private Notice Question a été très animée. Mais au lieu du Premier ministre, à qui la question était destinée, c’est le Speaker qui est monté sur le ring pour affronter le leader de l’opposition.



Après la réponse liminaire du Premier ministre, il a empêché le leader de l’opposition de poser la moindre question supplémentaire. Il y a eu un brouhaha, des demandes d’explications, des invectives… Et à la fin, une série d’expulsions, dont celle du leader de l’opposition, de Paul Bérenger, de Rajesh Bhagwan, de Stéphanie Anquetil, de Mahend Gungaparsad et de Fabrice David… La séance a été suspendue un peu plus d’une dizaine de minutes après avoir commencé… Et alors que le Speaker quittait l’hémicycle, il a lancé une série de « I name you » à plusieurs élus. 

« Ni moi ni aucun officier de mon bureau… »

Dans sa réponse liminaire, le Premier ministre a déclaré que ni lui ni aucun officier de son bureau n’ont eu, au nom du gouvernement, des discussions avec une entité étrangère ou un opérateur de télécommunication au sujet de l’installation et l’utilisation d’équipements permettant le sniffing, la régulation ou l’interception des données informatiques sur le trafic entre Maurice et les pays de la région. Il a donné plusieurs détails sur les câbles utilisés par le pays pour se connecter à Internet. Il a précisé que toutes les stations sont des endroits interdits au public. 

C’est après que les choses sont devenus intéressantes. Xavier-Luc Duval a voulu poser une question supplémentaire sur un appel qui aurait été passé le vendredi 15 avril 2022 à 10h18. Le Speaker l’en a empêché. Sooroojdev Phokeer a déclaré que selon l’intitulé de la question et la réponse du Premier ministre, il n’y a pas lieu de poser une quelconque question supplémentaire. Cela a donné lieu à un grand brouhaha. 

Le député Mahend Gungaparsad a été expulsé en premier. Puis, ce fut au tour de Rajesh Bhagwan. Le leader de l’opposition a aussi été expulsé, tout comme Paul Bérenger. Les deux ont véhément protesté contre la façon d’agir du Speaker. 

Sooroojdev Phokeer a voulu passer à la tranche des questions réservées au Premier ministre. Mais Stéphanie Anquetil, qui devait poser sa question, a déclaré qu’elle ne peut le faire car il y a des allégations de haute trahison formulées contre le Premier ministre. Elle a été expulsée. Idem pour Fabrice David. En fin de compte, le Speaker a donné des « I name you à la ronde » ! La séance, suspendue vers 11h50, n’avait toujours pas repris à 12h40.

Mardi 5 Juillet 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.