Politique

« Où est mon fric ? » demande Ramgoolam

Vendredi 2 Novembre 2018

Dans le cadre de son procès en réclamation de Rs 225 millions de dommages à l’État, l’ancien Premier ministre a fait parvenir une liste de 26 questions pour demander notamment où se trouvent actuellement les Rs 220 millions saisies de ses coffres-forts, ainsi que les six portables saisis chez lui.

L’affaire a été appelée jeudi devant la Deputy Master and Registrar, Ratna Seetohul-Toolsee. C’est là que les questions de Navin Ramgoolam ont été déposées. 

L’ancien Premier ministre réclame Rs 225 millions de dommages conjointement à l’État, au Commissaire de police, Mario Nobin et à l’Assistant-Commissaire de police (ACP) Heman Jangi.

Il souhaite obtenir Rs 25 millions pour chacune des neuf accusations provisoires retenues contre lui par la police, puis rayées par le tribunal.

Dans sa plainte, il rappelle toutes les étapes par lesquelles il est passé, depuis sa première arrestation le 6 février 2015 par le Central Criminal Investigation Department (CCID).

Il évoque la perquisition de ses résidences, la saisie de ses biens, dont les coffres-forts contenant Rs 220 millions, et les autres arrestations dont il a fait l’objet. 

Soulignons que L’État a déjà déposé sa défense, à travers le Parquet qui représente tous les co-accusés. L’État soutient que tout a été fait dans les règles.

Rédigé par E. Moris le Vendredi 2 Novembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.