Menu


Société

Ordres de gel à gogo pour l’Icac


Rédigé par E. Moris le Mardi 15 Septembre 2020



L’enquête de la Commission anticorruption sur l’affaire de la centrale St Louis avance à grands pas.

L’organisme a identifié 31 compagnies et au moins 55 personnes comme ayant un lien quelconque avec l’affaire. De ce fait, la Commission a demandé et obtenu un ordre pour que ces individus et sociétés ne puissent disposer de leurs biens.

Toutefois, l’Icac est en attente d’un autre ordre qui devrait lui permettre d’avoir accès à leurs comptes bancaires. Mais dans le cadre de l’enquête, les limiers ont déjà entendu 70 témoins et arrêté une personne, Bertrand Lagesse, ancien représentant de la firme danoise BWSC.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.