Environnement

[Opinions] Quand Pravind Jugnauth recycle sa campagne d'il y a deux ans :"Moris Nou Zoli Péi"

Mardi 11 Juin 2019

Souvenez-vous, lors du lancement il y a deux ans, de "Moris Nou Zoli Péi", en gants bleus et sacs en plastique, ils ont souhaités donner l'exemple. Lui dans un style inimitable du dandy du dimanche. Elle en petite écolière modèle entourés de gardes du corps, parapluies et en saree pour la ministre de l'éducation. C'est vous dire le folklore.


Quel abnégation ! Quel courage ! Quel don de soi ! Elle est belle. Elle adore la nature. Elle est tellement nature.
Quel abnégation ! Quel courage ! Quel don de soi ! Elle est belle. Elle adore la nature. Elle est tellement nature.
Ce qui est bien avec le recyclage c'est qu'on peut recycler les vieilles choses et donner l'impression que c'est du neuf !

L'illusionniste Pravind Jugnauth avait fermé le Parlement pour cause de préparation du Budget 2019-2020. On a tous envie de dire après sa prestation "tous ça pour ça?".

Il lui a suffit de faire un Budget "microwave" comme le dit si bien l'opposition en dépoussiérant du placard des vieilleries, notamment la campagne lancée avec fanfare il y a deux ans : "Moris Nou Zoli Pei".

Alors que le ministère de l'environnement peine à maintenir une île propre et le constat est sans appel, c'est un échec. Voici donc le "Mega National Cleaning and Embellishment Campaign" dès le mois prochain.

Et comme à chaque fois, un comité sera mis en place afin de coordonner les activités de nettoyage dans les différentes régions de l’île. Cette campagne sera réalisée à travers l’île et nous « encourageons chacun à se joindre à nous dans cette initiative pour embellir notre belle île », a affirmé Pravind Jugnauth, au Parlement lundi 10 juin.

Pourquoi un "Mega National Cleaning and Embellishment Campaign"  sur deux jours, alors que chaque jour des dizaines de bénévoles font le travail de la Beach Authority, du Road Development Authority, de la municipalité et autres collectivités locales?

Le secteur privé est quand à lui invité à mettre la main dans la poche concernant l’embellissement et l’entretien des ronds-points. Donc nous verrons bientôt des dizaines de petits rond-point financés et sponsorisés par des "parrains de l'environnement". Comme si l'environnement est une question de marketing ! Il aurait mieux fallu proposer aux jeunes de chaque circonscription ou aux artistes locaux ces espaces.

Pravind Jugnauth a annoncé qu'il faut encourager le recyclage des déchets avec des mesures appropriées. Des sacs gratuits seront donc fournis aux ménages pour faciliter la collecte des bouteilles en plastique et un ‘tipping fee’ de Rs 300 par tonne de déchets. 

Si il veut faire la guerre aux carcasses des vieux véhicules en créant un cimetière de voitures afin d'accueillir des véhicules hors d’usage ou qui sont dans la nature, dans un même temps, il autorise l’exportation de vieille ferraille ailleurs. Quel est le pays qui va prendre en charge nos vieilles ferrailles et combien rapportera ce business à l'état ? 

Dans ce budget de toute façon, il est plus facile de lire une liste de choses fait de bric-à- brac que de chiffrer les propositions afin d'avoir une vue d'ensemble sur les années à venir. On se croirait presque à l'école des cancres.
 

Rédigé par E. Moris le Mardi 11 Juin 2019