Menu


Politique

[Opinions] Aucun discours tranchant à 4 jours du scrutin


Rédigé par E. Moris le Dimanche 3 Novembre 2019



Si vous avez choisi de rester chez vous et de faire autre chose que d’écouter les différentes interventions des leaders politiques, vous n’avez pas raté grand chose.

Il faut être journaliste ou alors avoir des tendances masochistes pour se taper autant d’interventions consistant à : (i) se présenter comme la huitième merveille du monde, (ii) dénigrer ses adversaires, (iii) prendre les membres du public pour des demeurés et, (iv) faire des promesses qui vont peser autant sur les finances publiques. 

À tout seigneur, tout honneur, démarrons par le meeting de l’Alliance Morisien à Vacoas.

Que retient-on ? Surtout pas le discours de Pravind Jugnauth. Il semble que le seul moment où il fait réellement preuve de charisme, c’est lorsqu’il s’attaque aux ‘majakaro’ de Navin Ramgoolam. Même pas lorsqu’il fait étalage de son bilan.

Heureusement qu’il y a eu les pitreries de Showkutally Soodhun. Le « Prince arabe » n’a jamais été aussi bon que dans le rôle de comique. Il sauve le show ! 

Côté Alliance Nationale, le discours n’est pas transcendant non plus. Et pour cause ! C’est à-peu-près le même que le leader de Navin Ramgoolam prononce depuis un certain nombre de jours.

Le calme dont il faut preuve joue en sa faveur. N’empêche que l’entendre se présenter comme un homme de grandes vertus, un sadhu ou presque, peut donner l’envie de se jeter d’un véhicule en marche.

Et que dire de Xavier-Luc Duval ? À force de zigzaguer et de prendre des contours improbables, il n’aurait jamais jamais pu terminer une course d’aviron.

Bon heureusement qu’Arvin Boolell nous a fait une reprise étonnante du refrain de la chanson « Kayambo » de Sandra Mayotte. 

À Port-Louis, Paul Bérenger a entonné le refrain de « la main propre et la tête haute » !

Étonnant que personne ne lui a dit qu’après avoir touché le chèque de Rs 10 millions de BAI, scander « les mains propres » peut sonner quelque peu bizarre. Pas Bhagwan en tout cas ! Puis, que dire de son « il faut attendre les résultats pour finaliser les choses »… entendez par là son Cabinet.

Quelque chose qui coule de sens ! Car quelqu’un pressenti pour être ministre pourrait ne pas être élu. Et tout le Shadow Cabinet mauve peut se désagréger en cas de défaite cuisante aux prochaines élections. 

L'ambiance dans les différents meeting nationaux étaient bon enfant, pas de quoi non plus fouetter un chat, mais agréable malgré la pluie. C'est la dernière ligne droite et il est intéressant d'observer comment les médias ont couvert leurs poulains ce dimanche. Un autre débat qui mériterait qu'on s'y attarde.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.