Menu



Politique

[Opinion] « Une bonne année pour les collabos »


Rédigé par E. Moris le Mardi 2 Novembre 2021



Lorsqu’il avait décroché le César 2003 du Meilleur Jeune Espoir Masculin pour son rôle dans « Monsieur Bagtignole », Jean-Paul Rouve avait dit ceci sur scène : « Moi, on me file un César… Papon est dehors… C’est une bonne année pour les collabos ! »

Toutes proportions gardées, lorsqu’on voit le fabuleux destin de Steven Obeegadoo depuis qu’il a quitté le MMM, le fait qu’Alan Ganoo et Kavi Ramano peuvent s’épanouir dans l’actuel gouvernement, on ne peut s’empêcher de penser que c’est un très bon mandat pour ceux qui collaborent avec Pravind Jugnauth. Steven Obeegadoo est Premier ministre par intérim pendant 12 jours. Qui l’eut cru ? Il n’était même pas bon, selon beaucoup au MMM, d’aspirer au leadership du parti. Le voilà Premier ministre adjoint et, par certains moments, Premier ministre par intérim. Et qu’importe s’il faut, dans la quête de ce graal, gommer quelques principes… C’est un moindre mal ! 

Rappelons que Pravind Jugnauth est à la tête d'une délégation dans le cadre de la COP26. De ce fait, Steven Obeegadoo assure le poste de Premier ministre par intérim depuis dimanche. Il sera le no 1 par intérim du pays jusqu’au 12 novembre. C’est lui, Steven Obeegadoo, qui sera l’invité d’honneur à la commémoration de l’arrivée des travailleurs engagés à Maurice. Pas mal pour celui qui a hérité du poste de numéro 2 du gouvernement après qu’Ivan Collendavelloo ait chute sur la haie de la centrale St Louis.

Ce premier intérim d'Obeegadoo est une consécration pour celui que les dirigeants mauves à l’époque qualifiaient, tel Chirac à Juppé, de « meilleur d’entre nous » mais qu’ils toléraient à peine…Steven Obeegadoo doit jubiler à l’heure actuelle… Alan Ganoo doit être un homme heureux à l’heure actuelle. Il n’a plus à jouer les agwa pour le compte de Paul Bérenger. Un job qu’il a fait à merveille durant des années… et que malgré tout Paul Bérenger lui a fait payer chèrement après les élections de 2014. 

Kavi Ramano aussi doit jubiler à l’heure actuelle. Difficile de savoir pourquoi exactement ! Lui, le notaire qui a eu quelques casseroles, telle une bagnole utilisée comme carrosse de mariage ! En fait, collaborer avec Pravind Jugnauth, c’est un peu comme gagner au loto… sans même y jouer. « Vive les collabos ! »

Mardi 2 Novembre 2021


1.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 02/11/2021 07:12
P.Jugnauth est un petit dictateur.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.