Menu



Opinion

[Opinion] Un scandale de falsification des chiffres du Covid frappe de plein fouet l'île Maurice


Rédigé par E. Moris le Mardi 28 Septembre 2021



@ Page officielle de Pravind Juganuth
@ Page officielle de Pravind Juganuth
Chiffres volontairement faussés et manipulés, les derniers décomptes du nombre de cas et de décès sont une véritable atteinte à notre intelligence.

Un leurre qui permet de rester sous les radars de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et donc d'éviter des mesures sanitaires strictes. Pendant ces dernières semaines, les contaminations ont flambé de façon inquiétante, mais tout le monde fait semblant de ne pas le savoir. Et pour cause, les chiffres alarmants ont été volontairement trafiqués par les responsables de la santé. Avec une volonté "d'arranger un peu les données" des morts sur plusieurs jours.

Les responsables de la Santé sont aussi accusés d'avoir minimisé le nombre de cas et donc d'avoir transmis des informations falsifiées. Rappelons par ailleurs que c'est nul autre que le Premier ministre Pravind Jugnauth qui préside un comité de santé depuis la pandémie, il est donc tout aussi responsable des mesures de santé publique. 

Résultat, ce besoin de cacher des contagions ou d'abaisser l'impact épidémiologique, est décrié par les professionnels de Santé qui dénoncent et contestent de plus en plus ouvertement les chiffres du ministère, quitte à passer pour des "antipatriotes". Etiquette brandie par les sbires du gouvernement, dès que la vérité est dite au nom de la transparence.

L'hécatombe des patients dialysés fait toujours l'objet d'une enquête, tandis que les personnes décédées et positives au Covid sont sélectionnées puis étiquetées une fois sur trois "victimes", d'autres passent à la trappe, les communiqués laconiques d'un comité santé censé informer le public ne ressemblent à rien. 

69 nouveaux cas de Covid ce mardi 28 septembre, hier, 52 cas...on se fiche de qui ? Au lieu d'enlever les doutes, c'est la communication bancale du ministre Jagutpal qui interpelle concernant le nombre de décès. Cette volonté délibéré de ne pas entrer les personnes hospitalisées qui souffraient de comorbidités dans le décompte global, entraîne forcément une diminution des chiffres. Et de ce fait, les supers "patriotes" au sein de la MTPA, proclament à qui veut l'entendre que le pays est prêt pour accueillir des touristes. Mais est-ce bien raisonnable de mettre la vie d'autrui en danger uniquement pour booster les réservations sur la destination mauricienne ? Il est vrai que le dépaysement est unique dans son genre lors d'une hospitalisation à l'hôpital...

Rappelons que le centre de contrôle épidémiologique des USA a placé Maurice sur la liste rouge des pays à risque Covid très élevé.

Mardi 28 Septembre 2021