Menu

Politique

[Opinion] Tout fout le camp ! Dedans et dehors, le pays est dans le chaos le plus total


le Mardi 11 Avril 2023



A l'île Maurice le Parlement est violé, bafoué, souillé, comme d'autres violent des petits enfants au Caire. 

Les multiples abus du Président de l'Assemblée nationale envers les membres de l'opposition posent problème. « La loi doit être la même pour tout le monde », pourtant, le Speaker Sooroojdev Phokeer, aurait une autre notion de la démocratie. Vulgaire, violent, agressif, frustré,...non, nous ne parlons pas de Bobby Champal, bien qu'il soit d'office dans cette liste des petites frappes du MSM. Les constantes humiliations, agressivités et violences verbales du Speaker de l'assemblée nationale, Sooroojdev Phokeer envers l'opposition sont une atteinte à la démocratie, mais aussi pour tous ceux qui l'écoutent. Trainant une sale réputation, avec un lourd passé en tant qu'ex ambassadeur de Maurice en Egypte, il agit comme le tapeur du MSM dans le Temple de la démocratie.

Tout fout le camp ! Dedans et dehors, le pays est dans le chaos le plus total.

Son comportement était pourtant prévisible, mais chacun a voulu croire à un changement pour cette nouvelle année 2023. Malheureusement sa hargne est restée intacte plus particulièrement envers le Mouvement militant mauricien (MMM), et plus largement envers toute personne qui n'a pas fait allégeance au prince du jour. Quand l'agent du MSM, ne fait pas preuve de mépris envers les membres de l'opposition, il aide le gouvernement à éviter les questions légitimes du peuple en abusant éhontément des « I order you out! I am naming you! »,« Time is over» . C'est dans cette ambiance délétère que l'opposition doit travailler. Ces suspensions font un tort immense aux électeurs et à la démocratie, mais aussi à l'international.

Cet ancien ambassadeur de Maurice en Egypte aurait été expulsé pour «faute grave», mais qui cela préoccupe ?

Le Speaker laisse toute latitude au Premier ministre et la majorité gouvernementale de s’étendre et de critiquer l’opposition, d'expulser à tour de bras et pour que les questions embarrassantes soient évitées. 

Phokeer est une honte nationale, complice de la médiocrité que prône le régime totalitaire au pouvoir. C'est dans cette atmosphère puante que l'opposition doit travailler. Dans cette atmosphère délétère que les insignifiants, Kenny Dhunoo, Subashnee Lutchum Roy, Tania Diolle, Ismaël Rawoo entre autres, se vautrent dans le ridicule et l'assainissement de la politique vers le bas. Une génération de décérébrés qui cautionnent la bassesse et la vulgarité. Il n'y a plus rien à espérer de ses vautours. 

Mardi 11 Avril 2023


1.Posté par Chatwa le 12/04/2023 12:58
Guette sa vilin la guelle la ène koute. Sa batchiara avek Pinocchio pé fini nou péi. Nou péi né pli ène démocratie teleman sa dé plocs la fine fere banne couyaonades ki nou péi fini coulé. Gran merci bon Dié zotte pou allé dan pa lontan.... Marké gardé!

2.Posté par Maurice de l Isle le 12/04/2023 12:59
deja qd on porte un masque on le porte sur la bouche ET le nez
sinon il est inutile
cet aboyeur public est nefaste et + dandeureux qu un pitbull de 5eme categorie
en UE il devrait avoir sur la gueule une museliere
OU etre euthanasié...
la Honte et sur son pinok19 le pty diktator

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H