Menu



Société

[Opinion] Tandis que Gaza se meurt, à l'île Maurice les autorités persécutent les manifestants de la paix


Rédigé par E. Moris le Lundi 17 Mai 2021



Il ne fait pas bon vivre sous le régime Jugnauth à l'île Maurice. La volonté du gouvernement mauricien de recourir à l'arme de la loi ou de la force policière pour restreindre la liberté des citoyens inquiètent les légistes, fait fuir les investisseurs et surtout éloigne définitivement le retour de la diaspora.

"L'île Maurice est-elle en train de devenir une dictature ?". Depuis deux ans, des événements très graves se passent à Maurice, des voix s'élèvent de plus en plus nombreuses pour dénoncer des atteintes intolérables à la démocratie.

Il ne fait aucun doute que les méthodes pour museler la voix citoyenne sur les réseaux sociaux ou de bâillonner la presse dite libre et indépendante prend une ampleur sans égale. Les incidents et tentatives d'intimidation se multiplient sous un régime politique où un seul individu détient le pouvoir, qualifié de pouvoir personnel et absolu. Alors que le pays est épinglé et blacklisté par l'Union Européenne sur sa liste noire des pays peu fréquentable, plusieurs organismes indépendants soulignent le déclin démocratique du pays depuis l’avènement de Pravind Jugnauth au pouvoir.

Voila à quoi ressemble aujourd'hui l'île Maurice : un régime politique qui sape l’indépendance et la neutralité des contre-pouvoirs, la justice, les médias, et transforme les opposants en ennemis de la nation. Par ailleurs, le Premier ministre avec la complicité du Speaker de l'assemblée nationale ont réussi l'exploit d'expulser trois députés parlementaires pour toute la session parlementaire, jusqu'aux prochaines élections générales ! Tout ceci, en pleine crise sanitaire.

L'arrestation de l'homme de loi et ancien Attorney general, Me Rama Valayden par le commissaire de police en partance, sous les ordres de Pravind Kumar Jugnauth, continue de mettre à mal les valeurs républicaines mauriciennes.

Dimanche 16 mai dans les rues de la capitale, une manifestation pacifique a été organisée à l'initiative du Groupe Refléxion Emmanuel Anquetil dont le porte-parole est Me Rama Valayden. Alors que la diplomatie mauricienne reste tiède concernant le conflit entre l’Israël et le Hamas, le Groupe Réflexion Emmanuel Anquetil souhaitait afficher leur soutien à la cause palestinienne.

Des manifestants arrêtés au milieu de la nuit placés en garde à vue. Les gardes à vue se poursuivaient ce lundi matin, tandis que les procédures étaient classées concernant un rassemblement «illégale». Une justice deux poids deux mesures alors que durant la journée de dimanche, des centaines de personnes ont rendu un vibrant hommage lors des funérailles du jocker Nooresh Juglall, décédé après une violente chute en course, sans faire l'objet d'aucune interpellation nocturne...
 

Lundi 17 Mai 2021


1.Posté par Caro le 17/05/2021 08:09
"L'île Maurice est-elle en train de devenir une dictature ?",
Je pense que c est déjà fait et plus rien ne s oppose maintenant à ce que ce sinistre personnage n accentue ses fantasmes odieux de persécution.... tant qu il sera là!
Le problème, c est qu il a toute une armada de gros bras et de gros ventres grassement payés à sa cause jusqu à dénoncer et assassiner

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.