Menu



Société

[Opinion] Quand Jagutpal joue les illusionnistes


Rédigé par E. Moris le Samedi 27 Mars 2021



On sait comment fonctionnent les tours de magie. On détourne l’attention du public pour faire apparaître ou disparaître certains objets. Kailesh Jagutpal a tenté de jouer les illusionnistes vendredi sur une radio.

Il a fait une confession de taille. Le virus, a déclaré le ministre de la Santé, était présent (dans le pays) depuis un bon moment. Et il s’est risqué à préciser qu’il se pourrait que la Covid-19 se promenait dans les rues de Maurice depuis l’année dernière. 

Ce n’est pas une phrase en l’air. Ce n’est pas non plus un lapsus. Car l’intervieweur avait annoncé sur son profil Facebook que des informations très importantes allaient sortir de l’entretien. Ce qui laisse penser que le ministre était venu pour faire cette révélation. 

Mais pourquoi diable un ministre viendrait faire un tel aveux ? Surtout qu’elle vient démolir toute la campagne bâtie par le gouvernement, avec le Premier ministre à l’avant-plan ou sur la Une. D’abord, cela signifie que l’on a jeté beaucoup d’argent par les fenêtres pour jouer la carte du pays « sans Covid ». Mais plus grave encore, l’on a fait une campagne mensongère d’un pays Covid-Safe d’abord, puis Covid-Free.

Alors pourquoi diable, Kailesh Jagutpal vient faire une révélation qui risque de faire surgir plein d’autres questions et qui pourrait embêter davantage le gouvernement ? Une raison plausible serait parce qu’il croit dur comme fer dans la transparence. Est-ce le cas de Kailesh Jagutpal et de ce gouvernement ? On vous laisse le soin de répondre. 

Une autre raison plausible, très probable d’ailleurs, est peut-être que c’est la seule façon de faire taire une autre polémique… qui fait rage celle-là ! Qui est le patient zéro ? Jusqu’ici, le gouvernement et le ministre de la Santé a été incapable de donner la réponse. Ce n’est certainement pas le pauvre employé de SKC Surat. Il n’est que victime… doublement. 

Question : pourquoi l’impossibilité de trouver le patient zéro pose problème ? Tout simplement parce qu’il permet, dans un pays qui se targuait de n’avoir aucun cas de Covid, de savoir d’où part la série de contamination. D’ailleurs, tous les experts parlent de l’importance de traquer rapidement le patient zéro parce que si la maladie touche un nombre important de personnes, l’enquête épidémiologique approfondie pour identifier et contacter ceux qui pourrait avoir été en contact étroit est difficile à mettre en place.

Donc, la non-identification du patient zéro signifie que les autorités n’ont pas la main sur la propagation de la pandémie. Mais mieux, cela veut dire que le virus continue à se répandre parce qu’entretemps, le patient zéro aurait contaminé d’autres personnes qui, à leur tour, font répandre le virus comme certaines boulangeries distribuent le petit pain. 

Venir dire que le virus pourrait avoir été présent depuis un moment déjà dans le pays est certes un aveu de taille. Mais, dans cette situation, cela pourrait être un moindre mal pour le ministre de la Santé, pour Kailesh Jagutpal et le gouvernement.

Samedi 27 Mars 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.