Menu



Opinion

[Opinion] Les Mauriciens sont au bout du rouleau...


Rédigé par E.Moris le Dimanche 28 Mars 2021



Les Mauriciens se montrent très pessimistes quant à la perspective de jours meilleurs. La deuxième vague de la Covid-19 a surpris tout le monde, tant le gouvernement s'est vanté d'être "Covid-Safe/Covid-Free" avec des conditions drastiques depuis un an.

Restaurants fermés, vie sociale à l'arrêt, inquiétude pour sa famille, crise économique…

Un an après le début du premier confinement, le bilan est sombre. Les Mauriciens se montrent largement pessimistes. « Nous ne nous réveillerons pas, après le confinement, dans un nouveau monde ; ce sera le même, en un peu pire ».

Encore faudrait-il que l'on se réveille. Les confinements se suivent et la crise perdure, malgré un court répit de quelques mois. « Il n'y aura jamais véritablement de retour à la normale » estime les opérateurs du tourisme. La pandémie de Covid-19 pourrait avoir bouleversé à tout jamais nos habitudes les plus ancrées.

Au cours des trois dernières semaines, personne n'a reçu personne chez lui pour partager un moment de convivialité, que ce soit des amis, des collègues ou de la famille. De Maha Shivaratree à Pâques, le mois de ramadan risque aussi de passer à la trappe. La perspective d'un déconfinement par phases à partir du 31 mars, est loin de rassurer. Le pic tant attendu n'est pas encore atteint pour stabiliser la courbe de progression de la maladie.

La vaccination proposée par les autorités mauriciennes ne rassurent pas et laissent les praticiens démunis face aux inquiétudes de leur patientèle.

La suspension temporaire en Europe des vaccins AstraZeneca a déboussolé tout le monde y compris le corps médical. Avec les vaccins qui n'ont pas reçu l'aval de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et un formulaire des plus contestés, il faut expliquer encore et encore à ceux qui se poseront légitimement des questions, et aux plus anxieux qui auront changé d’avis, les bénéfices et les risques de cette vaccination.

La pédagogie sur l'importance du port du masque, les gestes barrières, les vaccins où un jour les autorités nous disent blanc, le lendemain noir passent mal. Qu'elle est la durée de vie de ces vaccins ? Sont-ils efficaces face aux variants ? Il y a trop d'incertitudes et beaucoup trop de questions qu'à ce jour, les scientifiques ont du mal à répondre. Se retrouver en quarantaine du jour au lendemain et devoir quitter ses repères est vécu comme un traumatisme encore plus grand que chopé le virus. C'est dire que les choses vont très mal.

Le manque de transparence

Les Mauriciens expriment une lassitude voir de l'usure face au lavage de cerveau que seul la vaccination est le moyen de sortir de cette crise sanitaire, engendrant beaucoup de stress : entre la peur de perdre ou de contaminer nos proches. Culpabiliser ceux qui n'ont pas encore franchi le pas, est tout sauf constructif. L'approche de la Santé pour contraindre les plus récalcitrants est vu d'un mauvais oeil surtout parmi le personnel hospitalier. Il n'y a pas plus grand désaveu quand les professionnels de santé expriment un sentiment de réserves concernant des mesures censées rassurer. 

Dimanche 28 Mars 2021


1.Posté par leroy le 29/03/2021 09:57
Ce n'est que le début (hélas) dans les autres pays du monde (ceux ou l'on ne cache pas la réalité....ni les morts...) cela dure depuis un an......le virus semble diminué puis repart de plus belle. C'est aux autorités Mauriciennes de parler ...VRAI...de ne pas sous estimer la situation ou de vouloir cacher les faits. Les mauriciens ne sont pas bêtes si on leur dit la vérité ils comprendront et s'adapterons comme le font les autres dans le monde. Vivre avec le virus et surtout en respectant les gestes barrieres, mais dire à longueur de journées que tout va, que c'est ce virus n'est pas dangereux etc....et que de jours en jours les cas augmentent ( ce qui est normal) les Mauriciens ne comprennent plus rien. Seul le docteur G......parle vrai. Mais hélas pour les Mauriciens il ne fait pas partie des sois disants spécialistes..........

2.Posté par Yan le 29/03/2021 17:50
Faux, archi faux Leroy.