Menu


Un autre regard

[Opinion] Kugan de Rezistans ek Alternativ : “Justice delayed is justice denied”


Rédigé par E. Moris le Mardi 9 Avril 2019

(Source Page Facebook Kugan).



10 ans après la mise en place de la Commission Justice et Vérité, de militantisme pour qu’un déni de justice soit rétabli et face à la surdité de nombreux gouvernements aux demandes de l’association dans laquelle il milite, Clency Harmon a entamé la dernière action non-violente possible pour réclamer justice.

Chronologie des évènements

2009

Mise sur pied de la Truth and Justice Commission. Elle avait pour but d’explorer l’impact de l’esclavage et de l’engagisme à Maurice et surtout d’enquêter sur la dépossession des terres et de déterminer les mesures appropriées qui devaient être étendues aux descendants d’esclaves et de travailleurs engagés.

2010

Clency Harmon dépose devant la “Truth and Justice Commission“

2011

Publication du rapport de la commission. Une des mesures phares préconisées fut la mise sur pied d’un Land Tribunal

Novembre 2014

Dans le manifeste électoral de l’Alliance Lepep en 2014, à la page 44 plus précisément, dans la section consacrée au ‘Combat contre la fraude et la corruption’, l’Alliance Lepep prend l’engagement comme suit :

« Les recommendations de la Commission Justice et Vérite seront mises en œuvre, particulierement la creation d’un Land Tribunal avec un ‘sitting judge’»

Août 2017

L’Association Justice et Vérité, dont fait partie Clency Harmon, a fait appel au Premier ministre, Pravind Jugnauth, au ministre du Logement et des Terres, Showkutally Soodhun et à l’Attorney-General, Ravi Yerrigadoo, pour qu’un Land Tribunal soit créé conformément aux recommandations de la Commission Vérité et Justice

Septembre 2018

Le rapport de la Law Reform Commission recommande la création d’un ‘Land Court’

Octobre 2018

Le gouvernement met sur pied un Comité Interministériel pour aviser sur la marche à suivre

28 Mars 2019

Ne pouvant plus supporter cette injustice, et face à l’absence de mise en place de solutions concrètes du Gouvernement, Clency Harmon, avec deux de ses camarades, commence une grève de la faim

5 Avril 2019

Maneesh Gobin, Attorney General, au nom du gouvernement de Pravind Jugnauth, rompt la communication avec le comité de soutien de Clency Harmon

8 Avril 2019

Clency Harmon est à son 13ème jour de grève de la faim alors que le gouvernement fait toujours la sourde oreille

Après avoir promis dans son manifeste électoral de mettre en œuvre les recommandations de la Commission Justice et Vérité, le gouvernement joue aux abonnés absents alors même que le brave Harmon met sa vie en péril pour réclamer que justice soit faite. Clency Harmon demande à ce qu’un déni de justice soit rétabli. Devant la situation inquiétante dans lequel se retrouve Clency Harmon, le gouvernement se doit de prendre ses responsabilités et de communiquer. Va-t-il honorer sa promesse électorale, et si oui, dans quel délai ou va-t-il céder aux lobbies des puissants? C’est le strict minimum qu’il doive à Clency Harmon.

 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.