Menu



Opinion

[Opinion] Danse rodéo : Où Jagutpal a-t-il fauté ?


Rédigé par E. Moris le Jeudi 6 Janvier 2022



[Opinion] Danse rodéo : Où Jagutpal a-t-il fauté ?
« There is murder on the dancefloor », chantait Sophie Ellis-Baxter. Effectivement, Kailesh Jagutpal déchirait littéralement sur la piste de danse.

Dans un premier temps, nous n’avions pas voulu commenter l’affaire. Eh ben oui, d’abord, un ministre a le droit de s’amuser. De plus, un ministre qui se lance sur la piste de danse, tel un taureau de corrida, représente davantage un danger pour les autres danseurs et pour lui-même que la population. Enfin, et c’est la raison la plus importante, il en a tellement bavé le Kailesh Jagutpal que c’était même attendrissant de le voir se défouler un tantinet sur la piste de danse, et surtout se défouler de la sorte. 

À ce moment-là, nous avons volontairement oublié les fautes commises par le ministre de la Santé à cette petite fête. D’abord, la faute de goût… Il s’est élancé au milieu de danseurs en hurlant sur une vielle chanson indienne. Mais bon, les goûts et les couleurs ! Puis, la faute politique. Un ministre a le droit de s’amuser. Mais danser en se cambrant comme un cheval sauvage en pleine fête, même familiale, c’est risquer de voir les images faire le tour des réseaux sociaux. Ce qui s’est avéré ! Enfin, la faute la plus grave… c’est qu’il était à une fête où, visiblement, il y avait plus de 20 personnes et où personne ne portait de masque ni ne respectait les gestes barrières. 

Il est vrai que cette dernière faute est impardonnable. Surtout lorsqu’on est ministre de la Santé ! Surtout lorsqu’on n’a pas cessé de sermonner le public au sujet du respect des gestes barrières et des règles sanitaires ! Surtout lorsqu’on a le devoir de donner le bon exemple !

Nous, chez Zinfos Moris, on aurait pardonné à Jagutpal cette erreur de jugement. Certes, nous estimons que le ministre Jagutpal doit démissionner… mais pas pour une danse rodéo. Il aurait dû partir parce que son ministère a acheté un médicament à Rs 79,92 auprès d’un mignon du pouvoir alors que le même médicament est disponible à meilleur marché. Son ministère a pris réception d’une partie de la cargaison qu’elle n’avait pas encore achetée. Son ministère a joué les intermédiaires auprès de dirigeants réunionnais pour permettre au même mignon d’obtenir un autre contrat. Il y a tellement de zones d’ombre dans ces histoires d’achats de médicaments que l’on ne sait pas si Jagutpal est corrompu, incompétent ou négligent. Quelle que soit la conclusion, il ne mérite pas d’être en poste. 

Pour nous, c’est cela le drame. C’est cela la raison pour laquelle il doit démissionner. Néanmoins, on peut comprendre que d’autres estiment que la faute de Kailesh Jagutpal est impardonnable. Ils ont aussi raison. Bruneau Laurette a rappelé que bien des malheureux ont eu à payer une amende pour avoir baissé leur masque afin de manger ou de fumer une cigarette. De ce point de vue, on peut comprendre que voir un ministre se trémousser sans masque à une fête organisée par un des proches de sa femme peut s’avérer un spectacle traumatisant pour certains. 

Malheureusement pour lui, Kailesh Jagutpal, tel un chanteur malchanceux et mal-aimé, s’est fait rattraper par la Pat'Patrouille. Les gestes barrières Kailesh… Mais à l’instar de Guy Mardel, chanteur, on peut être certain que Kailesh Jagutpal n’est pas du genre à avouer quoi que ce soit.

Jeudi 6 Janvier 2022