Menu



Société

On comprend pourquoi Raj Dussoye, CEO de la SBM, est parti


Rédigé par E. Moris le Jeudi 15 Octobre 2020



L’express a évoqué hier comment, dans l’affaire Renish Petroleum, la State Commercial Bank a perdu Rs 1,2 milliard.

On peut dire que la banque a donné Rs 1,2 milliard à Hitesh Mehta, patron de Renish Petroleum. Oublions le fait que cadres et directeurs de la SBM ont été dupés et ont fait preuve de bêtise dans l’octroi de facilités bancaires à cette société ! Mais comment peut-on, avec une telle légèreté donner de l’argent sans que les différents mécanismes de vérification n’avertissent du moindre danger ? A aucun moment l’alarme n’a été donnée. Ou alors chacun pendant que l’autre a vérifié a donné son feu-vert.

À tel point qu’il est presque claire qu’il y a dû y avoir complicité. Ce qui a nécessité l’ouverture d’une enquête par l’Icac. Mais cela explique aussi pourquoi Raj Dussoye, ancien CEO de la SBM, est parti avec une telle facilité après que le scandale ait éclaté et que les profits de la banque aient été plombés… Maintenant tout s’explique. Il a signé pour donner son feu-vert.

Paul Lismore: Raj Dussoye, ex SBM CEO, the man with more lives and luck that a feral cat

Rappelons que le Chief Executive Officer (CEO) de la State Bank of Mauritius (SBM), Raj Dussoye, avait soumis sa démission le 16 août 2018. Le conseil d’administration de la banque s’était réuni pour prendre les décisions qui s’imposent suite aux conclusions d'une enquête interne à la SBM Tower sur un prêt d’environ Rs 4 milliards au groupe kenyan Pabari. Le rapport recommandait des sanctions envers ceux ayant «fauté» lors de cette transaction.

Au lieu de faire face à une suspension que recommande l'enquête, le CEO Raj Dussoye a opté pour soumettre sa démission. Il occupait le poste de CEO de la SBM Bank (Mauritius) Ltd depuis le 12 août 2016. Il avait succédé à Jairaj Sonoo à la SBM, ce dernier avait quitté la banque avec un statut de retraité qui avait fait l'objet de polémique alors qu'un avis de suspension a été servi à son encontre.

Raj Dussoye avait également occupé le poste de Chief Executive Officer au sein de  Bank One et avait travaillé auparavant comme «Divisional Leader» de la SBM. Raj Dussoye a passé cinq ans à Bank One avant d’être contraint de prendre la porte en octobre 2013. Motif : il aurait pris de "mauvaises décisions stratégiques".

Jeudi 15 Octobre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.