Menu

Faits Divers

Olesya Paradis réclame des dommages de Rs 300 millions


Rédigé par E. Moris le Samedi 19 Février 2022



Olesya Paradis réclame des dommages de Rs 300 millions
La tarologue veut s’assurer une retraite bien paisible. Suite à son arrestation, elle a fait servir une mise en demeure à l’État, le ministre Kailesh Jagutpal, le DCP Hemant Jangi et le commissaire de police dans laquelle elle réclame des dommages de Rs 300 millions. Rien que ça !

Le Dr Mahmad Fazil Khodabocus, Regional Public Health Superintendent, et Kaushik Jadunundun, ancien membre du board de l’ICTA, sont aussi ciblés. Elle dénonce son arrestation, survenue le 21 mars 2020, suivant une vidéo postée sur Facebook.

Elle fait une série d’allégations. Elle soutient qu’elle faisait de la fièvre lors de son interrogatoire. Elle affirme aussi que des policiers ont voulu l’emmener de l’hôpital, que le médecin a refusé mais que le ministre de la Santé serait intervenu. Elle soutient aussi qu’elle a dû se déshabiller à deux reprises devant des policiers et devant des gardiens de prison. Elle critique aussi ses conditions de détention.

Samedi 19 Février 2022


1.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 20/02/2022 14:37
Bizarre de réclamer de l'argent car elle sait qu'elle n'aura rien vu qu'elle connait l'avenir.

2.Posté par kersauson de ( P.) le 25/02/2022 12:42
la tarée du tarot

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.