Menu

Politique

Obeegadoo évite les questions qui fâchent


Rédigé par E. Moris le Vendredi 22 Avril 2022

« Nous sommes là pour un pont à Cité Atlee. On pourra parler d’autres sujets par la suite », a-t-il déclaré.



C’est le roi de l’esquive. Cela, sans être un bretteur ! Steven Obeegadoo participait à l’inauguration d’un pont fraîchement rénové ce jeudi. Il a été interrogé sur les tensions à Camp Levieux.

Il a botté en touche. « Nous sommes là pour un pont à Cité Atlee. On pourra parler d’autres sujets par la suite », a-t-il déclaré. Rappelons que chaque fois qu’il assure l’intérim, il se passe quelque chose. La dernière fois, il avait déclaré au Parlement que tout allait bien dans les écoles alors qu’au même moment, à la télé, la ministre de l’Éducation, avec la bénédiction du Premier ministre à l’étranger, annonçait la fermeture des écoles. C’est cela le problème d’être no 2 dans un gouvernement alors que l’on est un « one-man party » et qu’électoralement, l’on est un poids léger.

Vendredi 22 Avril 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.