Menu


Culture

Nuit des Idées 2021 c'est ce soir à Rose-Hill


Rédigé par E. Moris le Mercredi 27 Janvier 2021

L’Institut français propose un voyage culturel le temps d’une soirée pour sa 6ème édition. La « Nuit des Idées 2021 » se tiendra ce mercredi 27 janvier, dans les ruelles de Rose-Hill.



Célébré aux quatre coins du globe, l’IFM revisite le thème central et propose « Voisins, Voisines », orchestrée par l’agence « Move for Art », de la réalisation du concept à la direction artistique. Astrid Dalais et Guillaume Jauffret, fondateurs du très populaire festival « Porlwi », se disent fortement concernés par le thème de cette Nuit des Idées.

Au programme ; des expositions visuelles et sonores, des performances, des conversations autour du thème « Voisins, Voisines » de 17h30 jusqu’à la fin de soirée. Parallèlement, un parcours « jalonné de quatre expériences uniques et accessibles à tous gratuitement », sera accessible de 17h30 à 20 heures.

La Maison des Rêveurs – Hommage à Lilian Berthelot.
Rue Ollier, Belle Rose

Le 5, Avenue Ollier, repérable par ses abondantes bougainvillées, n’est autre que l’ancienne demeure où vivaient Lilian Berthelot et Joe, son époux. Ecrivain et historienne, Lilian Berthelot a laissé une empreinte profonde dans le milieu littéraire mauricien. Emilien Jubeau, concepteur artistique, designer, décorateur, bref artiste dans l’âme, vit aujourd’hui dans cette maison, comme dans un oasis de paix face à la pression urbaine. Il l’a baptisée la « Maison des Rêveurs ».

En ouvrant la maison aux visiteurs, Emilien Jubeau nous invite à plonger dans l’univers de LilianBerthelot. De la varangue traditionnelle jusqu’aux murs de pierre de la salle à manger, ce sera une occasion de mieux connaître cet écrivain ainsi que son action entant que citoyenne engagée. Photos, lettres ainsi que des notes d’écriture, tableaux peints par l’auteur, agendas personnels, vidéos d’entretien, albums de famille mettront en lumière cette femme d’exception dont la présence marque toujours les lieux.

Emilien Jubeau se dit privilégié d’être le gardien de ce trésor « Même si je vis dans cette maison, je considère que je suis encore un peu chez Lilian. Elle continue à vivre par les objets qui ont été conservés, par ses notes, ses écrits, sa collection de livres. Je crois fortement en l’énergie positive et celle de Lilian est très présente dans la maison qui continue aussi à vivre dans le monde de la création artistique. »

La Bactory – ateliers d’Evan Sohun et de Gaël Froget
Avenue Pasteur, Rose Hill

Une étape incontournable pour ceux qui recherchent l’immersion dans les arts et les ateliers d’artistes. Au rez-de-chaussée de la Bactory, Evan Sohun travaille sur une installation particulière inspirée de la thématique de la Nuit des Idées.  L’artiste nous reçoit dans son atelier et nous invite à le visiter, à découvrir son installation, ses tableaux.

A l’étage, place à l’atelier de Gaël Froget, artiste-peintre. A ses côtés, on retrouve Skizofan, peintre, slameur originaire de l’île Rodrigues. Avec “Performance Bat- Bate », tous deux explorent une nouvelle forme de collaboration à travers la peinture, les mots et les installations.

Danse thérapie autour du Kathak – avec Anna Patten et Shakti
Avenue Boundary, Rose-Hill

Quand les gestes du quotidien deviennent danse : l’idée inspire Anna Patten, chorégraphe et danseuse, et Shakti, musicien au rythmé magique. Tous deux proposent des sessions de danse-thérapie basées sur la gestuelle gracieuse du Kathak. Cela se passe au studio de l’Art Academy.

Créatrice de plusieurs spectacles et habituée de la scène, Anna vous invite à vous plonger dans l’ambiance de cette tradition originaire du nord de l’Inde pour « raconter une histoire ». Les ateliers s’adressent à toute personne intéressée comme le souligne Anna : «Peu importe votre âge, peu importe si vous n’avez jamais dansé. L’important, c’est d’y mettre du cœur. Notre but est de travailler sur vos gestes quotidiens, et de voir ensemble comment y joindre un peu de grâce et de rythme, pour que ces gestes deviennent un plaisir à la maison, une expression corporelle, bref une façon de mettre un peu de danse dans votre vie.» Les sessions comprendront également une démonstration de danse par Anna et de percussions par Shakti.

En photos avec « Mémoire de rue »

Contraste entre le passé et le présent par la photo. Tristan Bréville est habité par la passion de l’image, créateur du Musée de la Photographie et fête cette année ses 60 ans de photographie. En 1996, il a pris une série de clichés sur la Route Royale, de St Jean à Coromandel. Un parcours d’images des deux côtés de rue sur 18 kilomètres ! 25 ans plus tard, certains de ces mêmes lieux sur un tronçon de rue, au centre de Rose-Hill, ont été repris dans l’objectif.

La soirée se terminera par une performance musicale orchestrée par les platines du collectif électro Babani.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.