Menu



Justice

« Nous vivons dans un état de droit », affirme Ramano


Rédigé par E. Moris le Jeudi 10 Septembre 2020



Il est heureux. Peut-être davantage soulagé qu’heureux. Ce qui s’est passé aujourd’hui est la preuve que « nous vivons dans un état de droit », affirme le ministre de l’Environnement à l’issue de l’audience.

Il a insisté sur le fait que, d’après la position exprimée par le représentant du DPP, les éléments fournis par Bruneau Laurette n’ont pas passé le test d’admissibilité. « Une affaire devant les tribunaux, que ce soit au pénal ou au civil, ne se gagne pas sur la base de l’émotion, des humeurs, des posts sur les réseaux sociaux, des articles de presse et des analyses des pseudos experts », a précisé Kavi Ramano. Il a demandé que le pays retrouve sa sérénité et a souligné que « le ministre et le gouvernement assument leurs responsabilités ».

Jeudi 10 Septembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.