Menu


Politique

« Nous devons remercier la compagnie Pack & Blister », affirme Pravind Jugnauth


Rédigé par E. Moris le Mardi 21 Juillet 2020



Le Premier ministre a lancé cette phrase durant la Private Notice Question, axée sur la procédure d’urgence durant le confinement pour l’achat de médicaments et équipements de protection.

Pravind Jugnauth a expliqué que la situation était compliquée. D’abord, a-t-il expliqué, l’opposition insistait sur la disponibilité des médicaments et équipements de protection. Ensuite, il était difficile de se procurer ces produits car les fournisseurs ne pouvaient assurer la livraison. Ainsi, a déclaré Pravind Jugnauth, le gouvernement a eu recours à la procédure d’urgence, qui existe dans la loi. De plus, a-t-il souligné, il y a un comité qui a examiné les produits acquis durant le confinement et jusqu’ici, il n’a rien trouvé d’anormal. 

Pravind Jugnauth s’était, semble-t-il, bien préparé. Car alors qu’on s’attendait à ce que le leader de l’Opposition le prenne à dépourvu, c’est qui lui a désarçonné Arvin Boolell. À un moment, alors que le leader de l’opposition a utilisé le terme « rogue companies », Pravind Jugnauth s’est demandé si la compagnie Biopharm, dont un proche de Cader Sayed Hossen est directeur, fait partie de ces « rogues compagnies ».

Il a aussi évoqué la compagnie Kammal Trading, celle qui détient une quincaillerie. Pravind Jugnauth a déclaré qu’il ne va pas dévoiler les noms des directeurs, car ils sont très proches du leader de l’opposition. 

Après avoir pris ce scud au visage, Arvin Boolell a répliqué en évoquant une lettre que Zouberr Joomaye aurait envoyée à des fonctionnaires. Mais il était trop tard. Pravind Jugnauth avait remporté la bataille.

Notons que Pack & Blister a décroché deux contrats : l’un le 3 avril 2020 pour un montant de Rs 476 329 362.30 et l’autre le 10 juin pour Rs 30 395 400.



1.Posté par Rattan Chand le 22/07/2020 16:25
WHY NO COMMISSION OF INQUIRY ?
With regards to the emergency procurement of drugs and medical equipment during the lockdown period, as in the case of the St Louis Gate , they are not likely to initiate any Commission of Inquiry .
Why a commission of enquiry when we have ICAC !
The Director and Board of the CEB have been sanctioned and ICAC is investigating.
In the case of the emergency procurement of drugs and medical equipment by STC and the Ministry of Health, ICAC has already taken possession of the documents , including the minutes of proceedings relating to the emergency procurement meetings chaired by the PM and the letter of the Senior adviser in the PMO impressing upon the STC to effect payment to the Pack and Blister company whose boss has been involved in several tax frauds .
Why ICAC ? Because of its straightforward methodology which consists of 3 main steps:
1. Un peu de fracas et sasie de documents
2. Catching hold of some "minions", if necessary
3. Then “tuit” like for Serenity Gate, Bet 365, Dufry, Choomka, Sumputh, Sobrinho, Waste water management cases and …

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.