Menu



Société

Négligence médicale alléguée sur un nourrisson, l'affaire référée à un comité


Rédigé par E. Moris le Jeudi 15 Avril 2021




Les choses se précisent. Le ministère de la Santé a décidé de référer le dossier de la petite Prishtee, le bébé qui a eu le cou disloqué à la naissance, au Medical Negligence Standing Committee.

Rappelons que la mère enceinte de sept mois devait accouché prématurément. Son accouchement et le décès de son bébé se sont déroulés dans des circonstances troublantes. Le rapport de l'autopsie a conclu que le nourrisson est mort asphyxié.

Le Medical Negligence Standing Committee est chargé de mener une enquête approfondie. C’est ce qui est annoncé par ledit ministère dans un communiqué émis cet après-midi. Il est indiqué qu’une enquête départementale a été menée par le directeur de l’hôpital SSR. C’est la règle. Elle a été complétée et les conclusions ont été remises au ministère de la Santé qui a décidé de référer l’affaire au Medical Negligence Standing Committee.

Un plainte a été déposée auprès de la police de Piton par Ranjeet Ram, l’époux de Sweta. Il a retenu les services de Mes Sanjeev Teeluckdharry et Anoup Goodary. Notons que le médecin le Dr Dassaye, qui compte 19 ans de service, réfute toute allégation de négligence médicale.

 

Jeudi 15 Avril 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.