Menu



Santé

Négligence médicale : A l'île Maurice, 14 patients dialysés se retrouvent testés positifs à la Covid-19 dans un hôpital


Rédigé par E.Moris le Dimanche 28 Mars 2021

Tomber malade du Covid à l'hôpital, pour les patients qui ont subi l'expérience, l’incompréhension demeure.



Attraper le Covid-19 dans les couloirs de l’hôpital à Maurice, une possibilité loin d’être anecdotique. 

Suite aux nombreux cas positifs de Covid-19 enregistrés au niveau de l’hôpital de Souillac, 75 patients dialysés ont été placés en quarantaine.

Le personnel du SAMU de l’hôpital Jawaharlal Nehru à Rose-Belle a été placé en quarantaine. Ce, après qu’un cas positif a été détecté parmi l’un d’entre eux. Lors d'un point de communication, le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal a confirmé ce dimanche 28 mars que 14 patients dialysés de Souillac sont positifs au Covid-19. Selon les autorités, ils sont à l’hôpital ENT et leur état de santé est stable.

Rappelons qu'une Nursing Officer en poste au département des patients sous dialyse de l’hôpital de Souillac a été testée positive à la Covid-19. Son époux et lerus deux enfants ainsi que la mère de la nursing officer ont été testés positifs.

A la suite de plusieurs tests PCR effectués le vendredi 26 mars à l’hôpital de Souillac, 14 membres du personnel ont été testés positifs.

Par conséquent, l’hôpital de Souillac a été temporairement fermé. Le public devra désormais se rendre au centre de jeunesse de la région et dans un bâtiment situé à côté de l’hôpital pour recevoir des soins.
Les patients et le personnel de l’unité de dialyse ont été transférés dans des centres de quarantaine. 

Selon le Dr Kailesh Jagutpal, un corridor sera mis en place pour qu’ils puissent venir faire leur dialyse à Souillac avant de retourner dans leurs centres de quarantaine.

Les dialysés mis du jour au lendemain dans des centres de quarantaine déplorent le manque de considération à leurs égards et au manque de suivi et prise en charge médicale selon les complications liées à leur maladie. De l'avis de tous ce soir, le stress entourant cette mise en quarantaine obligatoire est difficile à vivre. La peur, l'angoisse, le traumatisme et surtout l'inconfort qui priment n'aident pas à favoriser un climat agréable. 

Les familles envisagent des poursuites judiciaires pour négligence médicale. Une affaire à suivre de près...
 

Dimanche 28 Mars 2021


1.Posté par kersauson de (p) le 29/03/2021 09:01
tout ca parce que
les soignants de cet hopital n ont pas agi en CITOYENS RESPONSABLES .
des EGOISTES !
il faut les poursuivre
et dire aux soignants du pays " vs vs faites vacciner OU vs prenez des congés sans solde"..
il en va de l AVENIR du pays !

2.Posté par Yan le 29/03/2021 11:13
Vous confondez être positif et être malade. La vaccination est un droit, pas un devoir. Libre à vous de vous injecter ce que vous voulez pour une maladie qui faut 0,5% de morts dans le Monde et beaucoup moins à Maurice. 9/10 personnes sont guéries après 80 ans !

3.Posté par Yan le 29/03/2021 11:14
Conditionnement et peur, joli cocktail pour manipuler les foules...

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.