Menu

Société

« Ne venez pas faire du cinéma », lance l'ASP Jagai aux avocats de Laurette


Rédigé par E. Moris le Vendredi 4 Novembre 2022



Mes Sanjeev Teeluckdharry et Anoop Goodary sont venus aux Casernes centrales après l'arrestation de Bruneau Laurette. Ils ont tenté d'avoir accès à leur client, qui se trouvait au siège de la Special Striking Team.

Les policiers leur ont refusé l'accès. Les hauts-gradés ont dit que Bruneau Laurette était interrogé in communicado, c'est-à-dire sans la présence d'un avocat pendant 36 heures. À un certain  moment, alors que Sanjeev Teeluckdharry et Anoop Goodary allaient s'adresser aux journalistes présents, des éléments de la Special Supporting Unit leur ont dit qu'ils devaient quitter les lieux. L'ASP Ashik Jagai a déclaré à l'avocat Teeluckdharry qu'il devait quitter les lieux car il sera interrogé par rapport à l'enquête. 

À un certain moment, énervé, l'ASP Jagai a lancé, par rapport aux avocats : « Ils doivent partir. Ils sont en train de faire du cinéma ! » Rappelons que Me Sanjeev Teeluckdharry a refusé de quitter les Casernes centrales. Par la suite, Me Shakeel Mohamed a fait son apparition aux Casernes centrales. Il a été autorisé à avoir accès à l'intérieur des locaux de la Special Striking Team.

Vendredi 4 Novembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.