Menu



Environnement

Navire échoué à Pointes-aux-Sables : des citoyens contestent l'étude bathymétrique avec sonar


Rédigé par E. Moris le Mardi 9 Mars 2021



L'épisode du Wakashio et ses conséquence écologiques sont gravés dans tous les esprits. Avec le naufrage du navire chinois échoué sur les récifs de Pointe-aux-Sables depuis dimanche, les habitants de la région et les citoyens sont en alerte permanente, refusant aux autorités de faire les mêmes erreurs du passé.

Des cubitainers ont déjà été transportés sur le Lu Rong Yuan Yu 588, qui se trouve sur les récifs de Pointe-aux-Sables. Il s’agit de récipients en plastique, de forme cubique, servant au transport des liquides. Les premières manoeuvres en vue du pompage sont en cours.

Baleine et dauphins échoués à Maurice, les résultats des nécropsies ne sont toujours pas accessibles

L'utilisation d'une étude bathymétrique par la société Polyieco annoncée par le ministre de la Pêche, pose problème, selon des citoyens venus manifester ce mardi sur la plage de Pointe-aux-Sables. Cette technologie est vivement contestée car elle utilise le sonar. Ces fréquences acoustiques dans les diverses activités en milieu océanique pose le problème de leur impact sur les populations de mammifères marins. L'évidence de plusieurs événements graves liés à l'utilisation de sonars a amené la communauté scientifique à s'interroger sur les dangers potentiels sur les espèces telles que cachalots, orques, dauphins, marsouins, baleines à bec.

 

Mardi 9 Mars 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.