Politique

Navin Beekarry esquive les coups de Shakeel Mohamed

Mercredi 13 Février 2019

Pas du niveau de Mohamed Ali, mais quand même !

Le directeur général de l’Icac n’a pas répondu aux questions de Shakeel Mohamed cet après-midi, lors de la réunion parlementaire de l’institution. C’est le Deputy Speaker Joe Lesjongard qui assume la présidence de cette instance.

Shakeel Mohamed, un des membres, a notamment demandé à Navin Beekarry le coût de son déplacement Londres pour assister à l’audience sur  l’affaire Medpoint au Privy Council. Mais le directeur général de l’Icac n’y a pas répondu.

Il a indiqué qu’il souhaitait obtenir un avis légal, notamment sur le fait si Shakeel Mohamed pouvait le contre-interroger. C’est ce qu’a indiqué Shakeel Mohamed à sa sortie de la réunion.

Il a indiqué qu’un délai de deux semaines a été accordé au directeur général de l’Icac afin qu’il se prépare.

La présence de Navin Beekarry au Privy council, à Londres

Rédigé par E. Moris le Mercredi 13 Février 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.