Menu



Justice

Naufrage du Wakashio : Alain Donat blâme le Covid


Rédigé par E. Moris le Mardi 23 Février 2021



Il y a un seul et unique responsable : la Covid-19. C’est la conclusion à laquelle on arrive en écoutant le Director of Shipping, Alain Donat. Lors de sa déposition, il a tout mis sur le dos du virus.

À cause du Covid, les renfloueurs et les remorqueurs ont mis 7 à 8 jours pour arriver sur le site du naufrage alors qu’en temps normal, le déplacement aurait été effectué en 48 heures. De plus, il a fallu envoyer toute personne qui venait dans le cadre de l’opération en quarantaine. Le ministère de la Santé, a souligné Alain Donat, était inflexible sur le sujet.

Avec raison d’ailleurs, a-t-il souligné, car si l’équipage était infecté, l’opération de sauvetage n’aurait pu être mené. Mais plus important, à entendre Alain Donat, Maurice n’est pas équipé et n’est pas préparé à affronter une situation de grosse marée noire. Le pays ne peut faire face qu’à une marée noire à l’échelle 1, soit entre 0-10 tonnes de produits pétroliers. Le déversement du MV Wakashio tombait dans l’échelle 3, soit plus de 100 tonnes métriques.

Mardi 23 Février 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.