Menu


Environnement

Naufrage du Sir Gaëtan: L'exercice de pompage des 25 tonnes de diesel doit démarrer ce dimanche


Rédigé par E. Moris le Samedi 12 Septembre 2020



A la suite d'une amélioration des conditions météorologiques, l'exercice de pompage des 25 tonnes métriques de diesel et les deux tonnes métriques de lubrifiants dans le moteur du remorqueur qui repose à 40 mètres de profondeur, devra se tenir à partir de ce matin.

L'exercice de pompage de l’hydrocarbure des 25 tonnes de diesel sur le Sir Gaëtan se fera par la « joint-venture » Poly-Eco et la société Dive solutions, deux sociétés retenues par la Mauritius Ports Authority (MPA), avec l'aide du bateau de la marine indienne, l’INS Nireekshak.

Deux semaines se sont écoulées depuis le naufrage du Sir Gaëtan au large de Poudre d’Or. Les recherches pour retrouver le capitaine Moswadeck Bheenick sont toujours en cours.

A noter que selon le rapport des enquêtes de plongée, menées par la National Coast Guard (NCG), il n’y avait pas de fuite de diesel émanant du remorqueur. Par mesure de précaution, quelque 450 mètres de barrages absorbants ont été déployés au Barachois, dans les zones de mangroves et autour du site du naufrage. Des équipements d’intervention supplémentaires ont également été mobilisés sur place.

Rappelons que huit personnes étaient à bord du remorqueur au moment du choc dans la soirée du lundi 31 août. Les recherches se poursuivent pour retrouver le capitaine du Sir Gaëtan Duval (SGD), Mosadeck Bheenick toujours porté disparu. Le bilan du naufrage est de trois morts, un disparu et quatre rescapés, tous des employés de la Mauritius Ports Authority.

Rappelons que le remorqueur le Sir Gaëtan Duval engagé dans les opérations de nettoyage de la pollution du Wakashio est entré en collision avec la barge qu'il remorquait en fin de journée de lundi.

 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.