Menu



Faits Divers

Narendra Soobarah, ex-chauffeur de Bimla Ramloll, arrêté


Rédigé par E. Moris le Jeudi 18 Novembre 2021



Aussi connu comme Ravin, cet ancien chauffeur de Bimla Ramloll, connue elle comme madame Caba, a été arrêté par l'Icac. 

Le suspect est un proche de Bimla Ramloll du temps où celle-ci gérait Sunkai Company Ltd qui était en fait une pyramide dite Ponzi. L’enquête de l’ICAC a déjà été bouclée et le dossier envoyé au bureau du Directeur des Poursuites Publiques avec des recommandations de poursuites contre la principale concernée.

Le suspect Ravin Soobarah était chargé de véhiculer les sommes d’argent de Sunkai à la banque etc. Le jour de l’arrestation de Bimla Ramloll par la police en mars 2013, il aurait déplacé un coffre-fort contenant Rs 15 millions de la résidence de Bimla Ramloll, car il pensait que la police allait perquisitionner la demeure. De plus, l’enquête de l’ICAC a démontré qu’il aurait aussi gardé sur lui la somme de Rs 3.8M de la compagnie Sunkai, qui représente les dividendes des investisseurs à l’époque.

A travers les disclosure orders obtenus de la Cour et l’exercice minutieux de money trail, l’ICAC a découvert que le suspect a acquis un terrain à Morcellement Riverside, Pierrefonds pour la somme de Rs 3.5M, sur lequel il a construit une demeure estimée à Rs 9M. Afin de brouiller les pistes, le suspect a contracté un emprunt de Rs 2.4M dans une tentative d’expliquer la source de ses revenus. 

L’enquête de l’ICAC s’est ensuite orientée vers le monde hippique, où elle a démontré que le suspect a fait l’acquisition du cheval Emerald Approach. De plus, il misait de grosses sommes d’argent aux courses de chevaux, conservant les reçus gagnants comme justificatifs pour les grosses sommes d’argents versées sur son compte en banque. Il a aussi fait l’acquisition de plusieurs voitures, dont certaines à travers des prête-noms. 

L’ICAC a retracé tous ces biens qui font l’objet d’un freezing order. Le suspect a été arrêté et sera présenté devant la cour de Rose Hill durant la journée, où une accusation de Money Laundering sous la section 3 du FIAMLA sera retenue contre lui.

Jeudi 18 Novembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.