Menu

Société

Nandini Singla : « Il n’y a aucun agenda caché derrière l’aide que l’Inde fait à Maurice »


Rédigé par E. Moris le Dimanche 10 Avril 2022



Nandini Singla nous ferait avaler des boas. Elle a ce regard… On n’a qu’une envie, c’est de se jeter dans le noir obscur de ces yeux. Et Madame le haut-commissaire indien à Maurice sait en jouer. À tel point que si elle nous disait que Narendra Modi est le descendant de Bisounours, on serait prêt à la croire.

La dernière couleuvre qu’elle a tenté de nous faire avaler ressemblait à s’y méprendre à un boa constrictor. « Il n’y a aucun agenda caché derrière l’aide que l’Inde fait à Maurice », a-t-elle déclaré dans un média. Et d’une voix suave, elle a ajouté que l’Inde, tout comme Maurice, n’aime pas que des tierces parties interfèrent dans leurs affaires. « Toute assistance qu’offre l’Inde n’est dictée que par l’intérêt des bénéficiaires. Chaque assistance est dévolue à l’utilisateur », a-t-elle déclaré.

On est prêt à la croire, ne vous disais-je pas… Raison pour laquelle elle ajoute que l’Inde donne des lignes de crédit gratuites pour des projets mais ne conditionne pas ces aides à des projets précis. « Vous voulez un métro, un hôpital, on vous donne l’argent pour le faire. On ne va pas vous aider mais en vous disant que l’argent doit servir à un projet spécifique.

Nandini Singla était à l'Open University of Mauritius mercredi. Elle participait à l'ouverture d'un centre d'apprentissage devant permettre aux étudiants mauriciens de suivre des cours en ligne dispensés par les universités les plus prestigieuses de la Grande péninsule. Elle voulait donc démentir toute ingérence de l'Inde dans la politique intérieure du pays. Elle nous a tout de même faire croire que des pays vont vous donner quelque chose sans rien attendre en retour.


Dimanche 10 Avril 2022


1.Posté par Caro le 10/04/2022 08:42
Celle là aussi n a pas mis longtemps pour comprendre ce qu il fallait faire à Maurice!!!
Quelle bande d en……

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.