Menu

Société

Naimduth Bissessur accuse les policiers de traitement inhumains envers ses proches


Rédigé par E. Moris le Dimanche 25 Juin 2023



Naimduth Bissessur accuse les policiers de traitement inhumains envers ses proches
Naimduth Bissessur, un ancien fonctionnaire de l'Etat accuse coup sur coup l'arrestation de ses fils Akil et Avinash, ainsi que Doomila Moheeputh.

Face aux caméras, après l'arrestation des membres de sa famille, il n’avait pu retenir ses larmes. Naimduth Bissessur a confié « Je suis blessé », a-t-il déclaré. Il a affirmé qu’il ne mérite pas cela… après avoir travaillé comme douanier pendant des décennies. S'il a déploré le peu de professionnalisme des membres de la Special Striking Team (SST), la milice des Jugnauth lors de la perquisition au domicile de son fils à Quatre-Bornes, il évoque également des manquements aux droits humais des accusés. 

Dans un post publié sur les réseaux sociaix, le père de Akil et Avinash, déclare que depuis mardi, le jour de leur arrestation, une course contre la montre s'est jouée dans leurs centres de détention pour faire parvenir les médicaments et ordonnances respectifs. Mais aux dires de Naimduth Bissessur, les policiers ont refusé de prendre et de leur donner leurs médicaments. C'est à la suite d'une visite et un rapport au Bureau des droits de l'homme en présence des avocats Sanjeev Teeluckdharry et Rama Vaayden, qu'il a pu faire livrer les tablettes de Sweety, la compagne de son fils Akil Bissessur.

"J'ai toujours besoin que le médecin de Wellkin d'Avi prescrise à nouveau ses médicaments, espérons-le, demain, pour que je lui livre la même chose... après 5 jours ! " Rappelons que Avinash Bissessur suit un traitement médical à la suite d'une intervention récente. 
 

Dimanche 25 Juin 2023

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H