Politique

Musée de l’esclavage: Pravind Jugnauth sollicite l’aide du Mozambique

Jeudi 31 Janvier 2019

Ce jeudi 31 janvier, lors de la rencontre avec le président Filipe Nyusi du Mozambique, qui est l’invité d’honneur des célébrations marquant le 184e anniversaire de l’abolition de l’esclavage, plusieurs accords ont été signés avec le gouvernement mauricien.

Notamment sur la protection de l’environnement, le tourisme, l’agriculture, la sécurité alimentaire, l’exemption de visa, les sciences et la technologie...

Une collaboration pour rendre l’espace maritime plus sûr est également à définir. Une commission mixte doit se rencontrer pour approfondir tous les sujets abordés. 

Mais ce qu'on retient c'est que le Premier ministre, n'a pas hésité à solliciter le soutien du Mozambique pour la mise sur pied du musée de l’esclavage. 

"Une aide en termes de gestion des musées, mais aussi dans la préservation de l’héritage matériel et immatériel."

On connaissait le "toc" de Pravind Jugnauth de toujours demander quelque chose pour "aider" le pays. Est-il normal toutefois de solliciter l’invité d’honneur, qui on le rappelle s'est déplacé dans le pays hôte pour célébrer l'abolition de l'esclavage ? La question est ouverte. 
   

Rédigé par E. Moris le Jeudi 31 Janvier 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.