Régions Océan Indien

[Mozambique] Cyclone tropical intense IDAI : impact imminent

Jeudi 14 Mars 2019

IDAI, un puissant cyclone aux effets potentiellement dévastateurs. Le cyclone IDAI qui se trouve dans le canal du Mozambique menace le pays entre jeudi soir et vendredi.


Image du satellite MSGA dans le canal infrarouge montrant le cyclone IDAI le mercredi 13 mars 2019 à 7 UTC - © Météo-France.
Image du satellite MSGA dans le canal infrarouge montrant le cyclone IDAI le mercredi 13 mars 2019 à 7 UTC - © Météo-France.
Un phénomène particulièrement intense, nommé IDAI (pression au centre à 970 hPa, rafales de vent supérieures à 200 km/h) s'approche dangereusement du Mozambique.

Il occasionnera dans les prochaines 48 heures des vents dévastateurs et des pluies diluviennes.

La probabilité est désormais forte que le système touche à nouveau terre sur le Mozambique entre Chinde au nord et Chiloane au sud, incluant la ville de Beira. Ceci devrait avoir lieu entre jeudi soir et vendredi matin.

L'intensité maximale des vents est estimée entre 200 et 230/ km/h en rafales.

IDAI générera une surcôte dangereuse excédant probablement les 3 m, à laquelle s'ajoutera l'effet de la marée et une montée des eaux générée par la houle cyclonique.

La surcôte à Beira pourrait atteindre 2 m à 2,50 m. Les précipitations seront abondantes, avec des cumuls qui pourraient dépasser localement les 400 mm en 24 h, générant potentiellement d'importantes inondations.

Certains spécialistes le considèrent comme le plus puissant depuis Eline, qui avait provoqué la mort de plus de 800 personnes au Mozambique en l'an 2000

Des vents soufflant à plus de 170 km/h ont commencé à balayer les côtes du pays en début d'après-midi, a rapporté l'Institut météorologique national du Mozambique.

La radio publique a fait état de "plusieurs maisons détruites, des routes coupées et des câbles électriques arrachés" à Beira.

Selon les autorités locales, déjà au moins 66 morts, plus de 17.000 déplacés et plus de 140.000 sinistrés dans le centre et le nord du pays.

Les autorités de Maputo ont placé le pays en alerte rouge et ordonné aux populations locales de quitter les zones côtières.

Ces précipitations ont également frappé le sud du Malawi voisin, où elles ont fait 56 morts, près d'un million de sinistrés et plus de 80.000 déplacés, selon le dernier bilan publié par le Département de gestion des risques.

Crédit : Meteosat-8 Capture satellite du cyclone tropical IDAI avec son nouvel oeil (très compact) le 13/03/2019 à 15h UTC.
Crédit : Meteosat-8 Capture satellite du cyclone tropical IDAI avec son nouvel oeil (très compact) le 13/03/2019 à 15h UTC.

Rédigé par E. Moris le Jeudi 14 Mars 2019