Menu

Politique

[Motion de blâme] Une armée de trolls et de fake profil chantent les louanges de Padayachy lors de son allocution


Rédigé par E. Moris le Mercredi 11 Mai 2022

Il n'a échappé à personne et encore moins aux Zinfonautes que lors de l'allocution de blâme, hier, mardi 10 mai, le ministre des Finances, Renganaden Padayachy, en difficulté concernant sa gestion des affaires de l'Etat, a eu droit à un drôle de soutien, venant de trolls et de fake profils sur le Net.



Tout comme sur la page officielle du Premier ministre, une armée de trolls est venue à la rescousse de Padayachy en chantant ses louanges. A y voir de plus près, les "fakes profils" et les adresses IP viennent d'un même serveur. Est-il au courant de ce fan-club ?

Dans un autre registre, le ministre des Finances a jeté le blâme sur les membres de l'opposition qui, selon lui « crée un climat de tension, de division et de doute afin d’obtenir des gains politiques quitte à mettre en péril la stabilité du pays ». Rien que ça !  Revenant en long et en large sur les conséquences de la crise sanitaire et celle plus récente de la guerre en Ukraine, selon lui, le secteur touristique a chuté en raison de ces facteurs. Omettant de signaler que le pays a subi deux confinements, avec des frontières fermées, dans une volonté politique de zéro covid, et une relance poussive du tourisme avec Air Mauritius, (en grande difficulté financière) et des restrictions sanitaires jugées trop contraignantes pour les voyageurs, sans compter les prix des billets d'avion. De ce fait, sans surprise, les chiffres du ministre sont bons. En 2019 et 2021 le flux de touristes est passé de 1 383 000 visiteurs à un peu plus de 179 000. Soit une chute de 87 % avec un déficit de quelque Rs 122 milliards en termes d’entrée de devises étrangères.

Se référant avec un sens de la géométrie variable, quand ça l'arrange, le ministre a déclaré avec un optimiste débordant que le FMI anticipe une croissance de 6,1 % pour l’année 2022, sur la base de 800 000 touristes. Chaque 100 000 touriste supplémentaire rapportera 0,6 points de pourcentage de croissance additionnelle.

Lors de son intervention, Renganaden Padayachy a énuméré avec une certaine fierté les milliards de roupies dépensés par le gouvernement pour soutenir le pays. Pour autant, Padayachy n'a pas mis autant de passion pour relever les milliards de roupies jetés dans la poche des petits copains/es en période de pandémie et plus grave en pleine récession et crise sociale. Pas un mot non plus sur la gabegie des dépenses publiques dans des "missions" à l'étranger des ministres ou encore les privilèges des élus qui bénéficient des allocations. Non plus, sur les vacances parlementaires à rallonge tous frais payés par les contribuables. 

Mercredi 11 Mai 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.