Menu



Justice

Motion de Me Lovena Sowkhee : Balancy pas d’accord avec l’accord


Rédigé par E. Moris le Vendredi 24 Avril 2020



Me Lovena Sowkhee avait initié une motion devant la justice pour que la mesure consistant à forcer les avocats à solliciter un mémo de la police avant de se rendre dans un poste de police pour assister un client.

Lors de l’audience d'hier via visioconférence, l’avocate et les représentants de la police, c’est-à-dire le State Law Office, ont indiqué qu’ils sont arrivés à un accord. Celui-ci était prêt à être entériné. Mais c’était sans compter le chef juge Eddy Balancy !

À un moment, il a demandé qu’étant donné le fait qu’il s’agit d’une affaire d’intérêt public, il ne fallait pas un jugement. Les avocats de Me Lovena Sowkhee ont indiqué que oui alors que l’avocat du Parquet a dit non.

La Cour suprême a ainsi refusé d’entériner l’accord et les deux parties ont été invitées à soumettre leurs arguments. Le chef juge a aussi eu des mots durs à l’encontre d’un avocat et d’un avoué. L’audience reprend ce vendredi.

Vendredi 24 Avril 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.