Menu



Justice

Mort de Gérald Lagesse : La MCB exonérée de toute responsabilité par la Cour suprême


Rédigé par E. Moris le Samedi 1 Mai 2021



La MCB a été exonérée de toute responsabilité par la Cour suprême. La juge Nirmala Devat est arrivée à la conclusion que le vol dans le « main vault » de la banque le 11 février 2005 et le décès de l’employée Gérald Lagesse ne sont pas imputables à une quelconque faute, négligence ou erreur de la Mauritius Commercial Bank.

Elle a ainsi rejetée la plainte de la famille de Gérald Lagesse. La mère, l’épouse et la fille de l’employé décédé réclamaient des dommages de Rs 35 millions à la banque et aux compagnies d’assurances associées. 

Gérald Lagesse a trouvé la mort de manière tragique sur son lieu de travail, soit dans le “Main Vault” de la MCB. C’était lors d’un braquage. Une somme de Rs 51,8 millions avait été emportée. Pour sa famille, une défaillance dans le dispositif de sécurité aurait contribué à la mort de l’employé. 

Le verdict est tombé 16 ans plus tard. La juge Devat estime qu’il y avait un protocole strict le jour en question. Quoi qu’elle dit que certaines interrogations subsistent concernant la manière dont les braqueurs ont pu accéder au “Main Vault” de la banque.

Rappelons que, selon le rapport d’autopsie, la mort de Gérald Lagesse découle d’une asphyxie due au bâillonnement. Des morceaux de papier ont été retrouvés dans sa gorge et son visage avait également été scotché avec du ruban adhésif.

Les trois braqueurs sont Jiaved Ruhumatally, Steve Monvoisin et Laval Sambacaille. Le premier purge une peine de 40 ans de prison pour ce crime. Il avait plaidé non-coupable. Ses deux complices ont quant à eux écopé de 16 ans de prison chacun.

Samedi 1 Mai 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.