Faits Divers

Mort d'un sans abris à Curepipe : Un suspect avoue que c'est pour une histoire d’alcool

Samedi 14 Décembre 2019

L’alcool qui mène au meurtre. Une histoire tragique comme tant d’autres. Stéphane Orange est passé aux aveux. Il a avoué l’agression mortelle d’Ajay Gunputh Ittoo.

Le corps de ce sans domicile fixe de 46 ans avait été retrouvé dans une maison abandonnée à Curepipe jeudi. L’autopsie avait conclu que la victime a succombé à de multiples blessures, notamment à des coups portés au visage et à la tête.

Les amis de beuverie du défunt, Stéphane Orange et Chandraduth Caullychurn, deux SDF également, ont donc été coffrés.

Stéphane Orange a indiqué dans un premier temps qu’il n’était pas dans la région depuis un moment. Puis, il est passé aux aveux, indiquant qu’une dispute a éclaté entre lui et la victime mercredi soir au moment d’acheter les bouteilles. Ils en sont venus aux mains et il a infligé plusieurs coups à Ajay Ittoo qui est tombés.

Pour l’instant, Stéphane Orange a exonéré Chandraduth Caullychurn qui, lui, dit ne se rappeler de rien au sujet de la soirée. Rappelons que les deux ont comparu devant le tribunal de Curepipe vendredi et sont en détention.

Rédigé par E. Moris le Samedi 14 Décembre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.