Menu



Société

Milieu carcéral : 6 détenus sur 10 sont accro à la drogue


Rédigé par E. Moris le Lundi 1 Juillet 2019



Photo illustration
Photo illustration
Un chiffre inquiétant révélé par le Premier ministre ce matin. 60% de la population carcérale est victime d’addiction à la drogue, a déclaré Pravind Jugnauth. Et de souligner que 21% sont des femmes.

Le Premier ministre participait à l’ouverture de la conférence sur les addictions à Balaclava. Une conférence organisée par l’ONG Beacon of Hope.

D’ailleurs, le thème de la conférence qui a pour cheville ouvrière le père Jocelyn Grégoire est « emmener l’espoir à ceux qui se battent contre une addiction aux drogues, au sexe et au jeu ».

Pour Pravind Jugnauth, il faudrait adopter «une approche multisectorielle et compréhensive» pour gagner la guerre contre la drogue. Le cardinal Maurice Piat, autre intervenant lors de la cérémonie d’ouverture a indiqué qu’il faut du courage pour admettre son impuissance face aux addictions, tout en insistant sur le fait qu’une addiction affecte aussi l’entourage de la personne.

Plusieurs ministres, ainsi que le commissaire de police, étaient présents à cette  conférence qui a aussi vu le déplacement d’une trentaine d’intervenants depuis les États-Unis.

L’événement se tient conjointement avec la School of Education de l’Université Duquesne de Pittsburgh. Trois experts en addictologie y participent. 

Lundi 1 Juillet 2019


1.Posté par Flo Juste le 02/07/2019 19:00
Beacon of Hope???

Or Beacon of Deceit, Survival-line of a Declining Rogue State and Exclusion of the Have-Nots?

Laverite ce tou le 3 a la fwa, avek konplisite enn zournal malgre ki dan enn demokrasi, lexistans mem ek fonksion prinsipal bann media ce;

(1) pou difiz laverite,

(2) pou donn kouvertir adekwat a tou lopinion lor enn size spesifik, san exklir bann pov,

(3) pou evit kom lapest, tout tantativ vinn konplis bann institision manipilatris ki, avan tou promouvwar ek defann zot prop lintere, e ki souvan, inkonpatib avek lintere zeneral.

Kifer enn Leta Vakabon? Kiete sa? Simp, ce enn Leta ki azir dan lilegalite. Enn Leta ki viol so prop Konstitision. Et sa, PM Pravind Jugnauth inn vinn konfirm li kan linn vinn dir ki 60% dimounn dan prizon, ce bann konsomater ladrog. Depi 2015, FREEDOM pe denons sa piblikman dan bann konferans de press ek ousi a traver bann korespondans avek gouvernman, Biro DPP, bann avoka ek divan Komision Lanket lor Trafik Ladrog. Ziska zordi, ZAME sa bann institision la finn relev nou defi pou vinn demanti piblikman nou afirmasion. Kifer sa? Rezon la evidan. Krimininalizasion ek penalizasion adiksion avek ladrog li anti-konstitisionel, ek ce sa ki karbir trafik ladrog dan Moris.

Konplisite Bann Media.

Malgre nou bann konferans de press ek bann invitasion ki nou finn fer a bann zournal ek bann radio prive, apart enn papier de L'Express kot zournalis la ti fer referans a enn parti enn let piblik ki nou ti avoy PM, tou bann media finn fer blackout lor saki FREEDOM dir lor sa violasion nou Konstitision la. Dan enn demokrasi, sann enn lapress ek radio vreman lib, li presk inposib pou difiz ou lopinion. Herezman ena Facebook ek lezot media sosial. Ce enn lahont pou bann profesionel de linformasion.

Dezinformasion.

Nou pa pou long lorla. Popilasion pou konstat li par li mem. Lorganizasion Beacon of Hope, finn amenn enn exper lor adiksion a larak, pou koz lor ladrog (sirman lor Gandia, leroinn ek sintetik). Wadire finn amenn enn elektrisien pou poz blok ek krepi pano. Ki kalite ridikil sa? Pou koz lor lor "gambling" alor ki sa gouvernman la finn donn permi bann organizater pari lor lekours ek football partou dan Moris. Pou koz lor adiksion ar sex? Adiksion avek lindistri-kokin ki bizin koze.

Exklizion Bann Pov.

Kifer mo dir sa? Parski pou partisip dan sa konferans la, BIZIN PEYE. Save dir ki bann ONG pov kouma FREEDOM, EXKLI. Nou mem pa invite. Nou, zot EVIT nou parski nou KOZ LAVERITE. Zot alerzik ar sa.

2.Posté par Flo Juste le 05/07/2019 16:53
Ce rezilta direk Dangerous Drugs Act. Lalwa pli danzere ki existe dan Moris. Lalwa prefere bann trafikan ladrog, mafia politiko-trafikan, bann prodikter/distribiter larak, bann avoka ek l'ADSU.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.