Menu


Justice

Meurtre de Vanessa Lagesse en 2001 : Bernard Maigrot ne veut pas des nouvelles preuves scientifiques


Rédigé par E. Moris le Jeudi 26 Novembre 2020



Photo illustration
Photo illustration
Espérons pour l’homme d’affaires que son sort ne dépendra pas uniquement des preuves scientifiques ! 

Hier en cour d’assises, lorsque le bureau du Directeur des poursuites publiques a demandé que le procès intenté à Bernard Maigrot soit pris sur le fond, le prévenu a répliqué, par le biais de son avocat, que référence aux preuves scientifiques ayant conduit à la réouverture de l’affaire ne soit pas mentionnée dans le discours au jury. 

Rappel des faits. La styliste Vanessa Lagesse a été assassinée le 9 mars 2001 à Grand-Baie. Bernard Maigrot, son ancien amant, est soupçonné du meurtre. Après toute une saga concernant l’enquête policière, il avait été déféré aux Assises en novembre 2007. Mais la poursuite n’était pas allée jusqu’au bout.   

Puis, l’enquête a été rouverte en 2011, suite à l’obtention de nouvelles preuves scientifiques. Bernard Maigrot avait même été interrogé par la police sur ces nouvelles preuves. Ce n’est que bien après qu’il a reçu une copie d’un rapport sur les nouvelles preuves scientifiques. Il a dû, pour cela, faire deux requêtes en cour.  


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.