Justice

Meurtre de Janice Farman : Fakhoo n’a pas tué la victime mais l’immobilisait pendant que ses acolytes l’étranglaient

Vendredi 6 Septembre 2019

Il a plaidé coupable. Et pour cause ! Dans son cas, l’acte d’accusation a été réduit à coups et blessures ayant causé la mort mais infligés sans intention de tuer.

Jeudi, Ravish Rao Fakhoo, 27 ans, l’un des prévenus a été appelé à la barre en cour d’assises. Cet habitant de Palma a insisté qu’il n’a pas tué l’Écossaise Janice Farman, dont le corps a été trouvé à son domicile à Albion le 6 juillet 2017.

Cependant, il a admis avoir immobilisé la victime pendant que ses acolytes l’étranglaient. « Je n’ai fait que lui attraper les main pour l’immobiliser », a-t-il déclaré, tout en précisant que c’est un geste qu’il regrette.

Rappelons que Janice Farman, 47 ans, est décédée à l’issue d’un cambriolage qui a mal tourné. Son fils adoptif de 10 ans a été témoin du drame. Notons que c’est la première fois qu’il évoque sa participation dans ce meurtre. Il a indiqué qu’il a voulu aider le garçon de la victime et lui a donné un téléphone portable pour qu’il puisse avoir de l’aide. Ravish Rao Fakhoo a dit être prêt à témoigner contre ses acolytes, Kamlesh Mansing et Anish Sooneea.

Ces derniers sont accusés de meurtre. Ils ont poursuivis séparément. Leur procès se tiendra du 11 au 20 septembre 2019.

Rédigé par E. Moris le Vendredi 6 Septembre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.