Menu


Faits Divers

Meurtre à Sainte-Croix: Une mère de famille victime de violence conjugale est décédée


Rédigé par E. Moris le Jeudi 5 Septembre 2019



Un fait divers qui fait froid dans le dos. Alors qu'en France, le Gouvernement français a lancé le 3 septembre 2019, le premier Grenelle contre les violences conjugales avec un numéro d’écoute anonyme et gratuit et des mesures pour protéger les victimes. A Maurice, on fait face à un nouveau crime lié aux femmes victimes de violence conjugale.

Le drame s'est déroulé à Cité Briqueterrie, Sainte Croix hier, mercredi 4 septembre. Une jeune mère de famille âgée de 35 ans a été retrouvée morte, avec les mains et les pieds ligotés alors que la bonbonne de gaz ouverte.

Stéphanie Menes, mère de deux filles âgées de 13 et 17 ans est décédée à la suite d'une dispute conjugale. Elle était séparée du père de ses enfants, depuis une semaine et était partie vivre chez sa sœur, à Cité La Cure. 

Elle avait déposée plainte contre son époux pour violence conjugale avant le drame. Cette jeune femme au foyer portait des traces de blessures sur tout le corps. De toute évidence il s'agit d'un crime. 

Le corps de la victime a été transporté à la morgue de l'hôpital Dr A. G. Jeetoo à Port-Louis pour être autopsié ce lundi matin.

Le compagnon de la victime est activement recherché par la police.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.