Menu


Société

Metro Express : Ganoo justifie le nouveau prêt de Rs 220 millions lié au coronavirus


Rédigé par E. Moris le Mardi 23 Juin 2020



Officiellement lancé au terminal de Place Margéot à Rose-Hill, le 22 décembre 2019, le Metro Express au coût estimé à Rs 18,8 milliards ne peut parcourir qu’un seul trajet : Rose-Hill / Port-Louis.

19 minutes sont nécessaires pour parcourir les 13 km qui séparent les deux villes, à une vitesse maximale de 75 km/h. Avec ses nombreux couacs et un cyclone qui s'est invité peu à près l'inauguration, c'était le coup de massue avec le Covid-19.

Le ministre du Transport et du Light Rail, Alan Ganoo est intervenu sur le Supplementary Appropriation Bill à l’Assemblée nationale, ce mardi 23 juin.

Alan Ganoo a justifié le nouveau prêt de Rs 220 millions accordé à Metro Express Limited (MEL) sur une période de 10 ans ( soit la fin des travaux de la phase 2 -Curepipe/Port-Louis- en 2022), qui a été selon lui, lourdement impactée par la Covid-19.

Les Rs 220 millions serviront à payer les salaires, les formations, les assurances, le coût des «feeder buses», l’achat des ME Cards ainsi que le coût de la location des locaux occupés par Metro Express.

Rappelons que la prochaine partie à sortir de terre reliera Curepipe et Port-Louis. Elle devrait être active en septembre 2021. Avant cela, les passagers du Metro Express pourront déjà voyager de Quatre-Bornes à Port-Louis d’ici la fin décembre 2020.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.