Menu



Politique

Menaces de mort et fausses excuses : Showkutally Soodhun est-il atteint de crise de délirium ?


Rédigé par E. Moris le Lundi 28 Décembre 2020



Le lundi 7 décembre, en Cour intermédiaire, s'est tenu le procès intenté à l'ancien vice-Premier ministre Showkutally Soodhun, poursuivi pour outrage au leader de l'opposition Xavier Duval.

Un procès rayé car la poursuite représentée par Me Kesri Soochit a informé le tribunal que le Bureau du Directeur des Poursuites Publiques (DPP) a reçu une lettre de Xavier-Luc Duval à l'effet que ce dernier ne souhaite pas aller de l'avant avec l'affaire. D'où la décision du bureau du DPP d'abandonner les poursuites contre Showkutally Soodhun. Ce dernier était représenté par Mes Ravind Chetty, Senior Counsel et Raouf Gulbul.

Rappelons que l’ancien vice-Premier ministre, Showkutally Soodhun était accusé accusé d'avoir proférer des menaces de mort contre Xavier-Luc Duval, lors d’un rassemblement à Flacq, le 18 juillet 2017.  «…Si kouma dire mo bodyguard ti donne mwa revolver, mo touy Xavier Duval dan parlman. Mo touy li… Apre samem ki apel jihad. Parski mo byen atasé avec Arabie saoudite».

Dernier rebondissement en date ce weekend

Se confiant dans des médias de propagande à solde du pouvoir, Showkutally Soodhun, rajoutant une couche avec celui qu'il estimait comme un "frère" lors de feu l'alliance Lepep, a affirmé qu'il ne s’est pas excusé comme l’avait dit le leader du PMSD Xavier-Luc Duval à la presse le 8 décembre dernier. Ne semblant pas mesurer la gravité de ses paroles : «Mo rassure la population zamai mo pou presente mo excuse, …mo challenge li dir moi kot mo fine presente excuse. »

Ce n'est pas la première fois que Soodhun s'en prend à Xavier Duval publiquement.

Celui qui s’est auto proclamé le "Rwa lascar" a hurlé à qui voulait l'entendre : "Zot pou conné ar mwa !", suite à des banderoles où Xavier Duval avait osé souhaiter un Eid Mubarak à la communauté musulmane. Dans une toute autre déclaration, le même Soodhun avait déclaré : "Xavier est mon meilleur ami et mon frère. Jusqu’à ma mort je serai reconnaissant à Xavier Duval".   

Lundi 28 Décembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.